Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Journal International de Bioéthique

2014/3 (Vol. 25)

  • Pages : 188
  • ISBN : 9782747223645
  • DOI : 10.3917/jib.253.0031
  • Éditeur : ESKA

ALERTES EMAIL - REVUE Journal International de Bioéthique

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 31 - 45 Article suivant

Résumé

Français

L’utilisation avancée des réseaux de communication électronique par les acteurs de santé, ou e-santé, soulève des questions éthiques spécifiques qui se situent à l’intersection entre l’éthique des technologies et médias électroniques (technoéthique) et l’éthique médicale. Les difficultés que rencontre le développement de la e-santé peuvent être interprétées selon une grille de lecture technoéthique, qui fait apparaître à quel point les options choisies relèvent du système de valeurs « numérique fermé », que l’on définit dans cet article. Cette option est cohérente avec l’option paternaliste en éthique médicale et avec le mode de fonctionnement technocratique des administrations de santé. Selon cette interprétation, le manque d’acceptabilité qui ralentit le développement de la e-santé peut être corrigé par une prise en compte du système de valeur concurrent, celui du « numérique ouvert », que cet article définit en soulignant sa cohérence avec les éthiques de l’autonomie.

Mots-clés

  • technologie
  • informatique médicale
  • protection des données
  • télémédecine

English

Chapter 2. E-health meets technoethical issuesE-health refers to health actors’ intensive use of computer networking. It poses specific ethical questions, at the intersection between technoethics and medical ethics. Here, I will provide an interpretation from the point of view of technoethics of the current hurdles preventing the implementation of e-health. I argue that this implementation is inspired by a “digitally closed” system of values, which is succinctly defined in the article. This technoethical option is consistent with the technocracy option in the public administration of health. This account of the hurdles shows that e-health could be implemented with a better acceptance by harnessing the opposite system of values, here defined as “digitally open”, which is strikingly consistent with the ethics of autonomy.

Keywords

  • technology
  • medical informatics
  • computer security
  • telemedicine

Plan de l'article

  1. Éthique médicale et technoéthique : le contexte philosophique de la e-santé
  2. L’actuelle croisée des chemins technoéthiques : numérique ouvert / fermé
  3. Le primat de l’autonomie en éthique médicale
  4. Une vision numérique ouverte de la e-santé
© 2010-2017 Cairn.info