Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Napoleonica. La Revue

2012/3 (N° 15)


ALERTES EMAIL - REVUE Napoleonica. La Revue

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 4 - 16 Article suivant

Résumé

Français

La déchristianisation de l’an II est vue comme un phénomène limité dans le temps par la plupart des historiens de cette période. Cependant des aspects déchristianisateurs propres à ce phénomène vont perdurer bien au-delà de l’an II, et pour certains jusqu’à la fin de l’Empire. Cet article s’attache à suivre trois d’entre eux sous le Consulat et l’Empire : le mariage des prêtres, l’utilisation du calendrier républicain par les prêtres mariés cherchant à se réconcilier avec l’Église, et le maintien de la toponymie révolutionnaire. Ces phénomènes sont minoritaires mais ils n’en dessinent pas moins des cartes cohérentes qui, tout en reprenant celle du serment constitutionnel, annoncent celles du vote républicain de la fin du XIXe siècle et de la baisse de la pratique religieuse après la Seconde Guerre mondiale. Ils sont ainsi annonciateurs d’une nouvelle laïcité républicaine.

English

The “dechristianisation” of An II has been seen by most historians of this period as a chronologically circumscribed phenomenon. However, some of the “dechristianising” aspects specific to this period lasted much longer than An II, indeed for some right to the end of the Empire. This article follows three of these aspects during the Consulate and Empire, namely: the marriage of priests, the use of the Republican calendar by married priests who were attempting to reconcile themselves with the Church, and the preservation of revolutionary toponymy. Though minor in themselves, these phenomena nevertheless map a coherent outline and, along with the constitutional oath, are the precursor of the Republican vote of the end of the 19th century and the drop in religious observance after the Second World War. As such, these aspects are heralds of a new Republican “laïcité”.

Plan de l'article

  1. I) La déchristianisation de l’An II, un phénomène complexe
  2. II) Le mariage des prêtres
  3. III) Le calendrier républicain
  4. IV) Le maintien du nom révolutionnaire des communes
  5. Conclusion : Les séquelles de la déchristianisation de l’An II et la naissance d’une laïcité républicaine

Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback