Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2011/2 (n° 12)

  • Pages : 304
  • ISBN : 9782749214719
  • DOI : 10.3917/nrp.012.0155
  • Éditeur : ERES


Article précédent Pages 155 - 169 Article suivant

Résumé

Français

Cette communication rend compte d’une intervention mettant en œuvre la thérapie sociale® de Charles Rojzman au sein d’une banlieue du sud de la France. L’objectif de l’action était de générer une nouvelle mobilisation des habitants et des professionnels au profit des jeunes de ce quartier.
L’intelligence collective est le résultat d’un processus de coopération. Il s’agit de faire tenir ensemble des savoirs et ceux qui les produisent. Si la finalité est de construire une capacité de dialogue entre les participants, ceux-ci sont envisagés comme des sujets, donc des êtres humains constitués de volontés contradictoires, d’inertie involontaire et de résistances. Et le groupe, rencontre plus ou moins effective entre des sujets, est fait de cette même matière incohérente, antagoniste et trouble.

Mots-clés

  • thérapie sociale
  • dialogue conflictuel
  • intelligence collective

English

Social therapy method to work together : collective intelligence and cooperative processThis paper describes an intervention in the heart of a southern French suburb and the implementation of Charles Rojzman’s social therapy method®. The objective of the action was to stimulate and mobilise locals and professionals to the benefit of youth living in the area. Collective intelligence is the result of a cooperative process. It is about bringing together knowledge, understanding and those responsible for it. Whilst the goal is to build a capacity for dialogue between participants, the participants themselves can be considered as subjects, human beings of conflicting will, involuntary inertia and resistance. And the group, being a coming together of these subjects, may therefore reflect such traits as inconsistency, antagonism and disorder.

Keywords

  • social therapy method
  • conflict resolution
  • collective intelligence

Plan de l'article

  1. Une prévention actualisée du malheur : car « les sociétés se refusent de penser ce qu’elles sont » (Stengers, 1995)
  2. Une démocratie active pour des territoires sensibles aux problèmes insolubles
  3. Constitution du groupe de coopération : créer les conditions de la coopération
  4. Revivre au dedans le dehors : partir en quête de ce qui est déjà là
  5. La confiance, condition préalable au conflit
  6. Rendre visibles les alliances défensives qui rendent la pensée aveugle : le dialogue conflictuel
  7. L’intelligence collective : autonomie et communauté
  8. La fonction du tiers : « Puis-je savoir ce qui me convient ? » (Bion, 2006)
  9. Une forme d’éducation à la démocratie : le conflit comme valeur d’une société fraternelle coéducative
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback