Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Natures Sciences Sociétés

2010/4 (Vol. 18)


ALERTES EMAIL - REVUE Natures Sciences Sociétés

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 424 - 433 Article suivant

Résumé

Français

Cet article propose une première exploration du nouveau concept de solidarité écologique introduit dans le droit de l’environnement lors de la réforme de la loi sur les parcs nationaux français en 2006. Nous montrons que ce concept polysémique, tirant les enseignements de l’application de la loi de 1960, se fonde sur la prise de conscience des interdépendances du vivant et une nouvelle vision de la conservation de la nature. La solidarité écologique permet d’asseoir un compromis pragmatique entre écocentrisme et anthropocentrisme. Fondée sur les évolutions conceptuelles de l’écologie de la conservation, la solidarité écologique se décline selon une typologie qui intègre les enjeux de l’hétérogénéité spatiotemporelle de la biodiversité. Elle donne sens à l’élaboration des réseaux écologiques nationaux et internationaux et à la gestion intégrée des territoires de la biodiversité. La mise en débat public de ses spécificités locales et des valeurs qui lui sont attachées est nécessaire afin d’assurer sa considération et sa préservation.

Mots-clés

  • parc national
  • solidarité écologique
  • protection de la nature
  • gestion intégrée
  • réseau écologique

English

Ecological Solidarity: a new concept for integrated management of National Parks and territoriesOur paper analyses the conceptual basis of the concept of ecological solidarity, a core feature of the 2006 law reforming National Park policy in France. Based on lessons learnt from the original 1960 policy, we show the multidimensional nature of ecological solidarity and how it is based on the recognition of the natural spatial interdependence among natural organisms and their physical environment. This sets the scene for a new vision of nature conservation. Ecological solidarity offers a pragmatic compromise between ecocentric and anthropocentric ethics. We designed a typology of ecological solidarities that integrates the diverse functional aspects of the organization and dynamics of biodiversity at different spatial and temporal scales. This typology departs from the previous model of central and buffer zones and sets protected areas within their wider social and ecological contexts. We outline how this gives sense to the elaboration of ecological networks and to the integrated management of cultural landscapes. Its efficient integration into land planning and conservation management strategies will require, however, the collective exploration by local communities and stakeholders of the diverse facets of ecological solidarity.

Keywords

  • national parks
  • ecological solidarity
  • nature conservation
  • integrated management
  • ecological networks

Plan de l'article

  1. Introduction
  2. Aux origines du concept : un bilan de la loi de 1960
  3. Son introduction dans le processus d’élaboration de la loi
  4. Ce qui inspire la solidarité écologique : l’homme dans la communauté du vivant
  5. Solidarité sociale et solidarité écologique
  6. Les fondements scientifiques de la solidarité écologique
    1. Aucun parc n’est une île
    2. Identifier la solidarité écologique de fait
  7. La solidarité écologique à l’épreuve de la gestion des territoires de la biodiversité
    1. La solidarité écologique pour penser la gestion concertée
    2. La solidarité écologique et les réseaux écologiques internationaux et nationaux
    3. Le concept de solidarité écologique n’est-il qu’une idée séduisante de plus ?
  8. Conclusion

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info