Accueil Revue Numéro Résumé

Participations

2014/1 (N° 8)


ALERTES EMAIL - REVUE Participations

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 55 - 74 Article suivant

Résumé

Français

L’article interroge l’hypothèse selon laquelle Twitter serait devenu un espace privilégié pour étudier, mesurer voire « prédire » l’opinion publique. Selon certains travaux, ce serait la forte présence de « leaders d’opinion » sur le réseau qui expliquerait son caractère « prédictif ». Afin de discuter cette hypothèse, nous avons constitué un panel de 1 228 individus dont nous avons suivi l’activité durant quatre mois. Le principal résultat est que la majorité des enquêtés, bien que fortement dotés en capitaux culturels, ne parlent que très rarement de politique : seule une minorité peut être apparentée à des « leaders d’opinion ».

Mots-clés

  • Twitter
  • prédictivité
  • représentativité
  • panel
  • leaders d’opinion

English

Twitter, a new opinion poll?This study questions the hypothesis according to which Twitter has become a privileged space to study, measure, even « predict » public opinion. Especially, according to several academic works, « opinion leaders » important presence on the network could explain its « predictive » character. To discuss this hypothesis, we created a panel of 1228 individuals and we followed their activity for 4 months. The main result is that the majority of the participants, although strongly endowed with cultural capital, speak only very rarely politics: only a minority can be assimilated to « opinion leaders ».

Keywords

  • Twitter
  • predictivity
  • representativeness
  • panel
  • opinion leaders

Plan de l'article

  1. Les nouvelles technologies d’étude de l’opinion sur Twitter, un dépassement des limites des sondages ?
    1. Opinions suscitées, opinions observées
    2. Opinion publique et influence en ligne
  2. Panéliser la « twittosphère politique »
    1. Les avantages d’une méthodologie combinant questionnement et observation
    2. Construction du panel représentatif de la « twittosphère politique »
  3. Principaux résultats
    1. Twitter n’est pas un échantillon représentatif de la population française
    2. Twitter n’a pas été « prédictif » des résultats électoraux français
    3. Une forte concentration de leaders d’opinion ?
    4. Leaders d’opinion online et offline
    5. Politisation de l’actualité et représentativité des opinions
  4. Conclusion
© 2010-2017 Cairn.info