Accueil Revues Discipline (Sciences politiques) Revue Numéro Résumé

Politique étrangère

2007/1 (Printemps)

  • Pages : 240
  • ISBN : 2200923761
  • DOI : 10.3917/pe.071.0013
  • Éditeur : I.F.R.I.
  • Numéros antérieurs disponibles sur www.persee.fr



Article précédent Pages 13 - 26 Article suivant

Résumé

Français

L’attentat contre la mosquée chiite de Samarra ouvre en 2006 une « guerre des mosquées », débouchant sur une fracture confessionnelle croissante. Le processus de communautarisation s’aggrave au fur et à mesure que s’exhibe la totale impuissance des autorités et que se renforce le phénomène milicien. L’éclatement du pays, sous une forme ou sous une autre, est désormais une hypothèse ouverte, avec de redoutables conséquences sur les équilibres sunnites/chiites de la région.

Mots-clés

  • Irak
  • sunnites
  • chiites
  • milices

English

The bombing of Samara’s Shiite mosque opened a “mosque war” in 2006, creating a territorialized religious divide. The process of the division of the country into separate communities is exacerbating, as the absolute impotency of the authorities becomes evident and the militia phenomenon strengthens. The explosion of the country, in one form or another, is now an open hypothesis, with terrible consequences on the region’s Sunni/Shia balance.

Plan de l'article

  1. Samarra ou la « guerre des mosquées »
  2. Cibles et formes évolutives de la violence
  3. Les transformations du « phénomène milicien »
  4. Une fracture confessionnelle territorialisée
  5. Chaos sécuritaire et impuissance des autorités
  6. Fitna et guerre civile irakienne
Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback