Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Poétique

2009/3 (n° 159)

  • Pages : 128
  • ISBN : 9782020987279
  • DOI : 10.3917/poeti.159.0311
  • Éditeur : Le Seuil


Article précédent Pages 311 - 324 Article suivant

Premières lignes

Albert Cohen est un écrivain qui, dans ses déclarations à la presse, a toujours tenu à affirmer qu’il ne lisait pas. Il avait opté pour la pratique de la tabula rasa, pour le mythe de l’homme « météorite ». Comme si les autres écrivains représentaient une menace, un danger d’ingérence et qu’il fallait à tout prix repousser l’assaillant. Les admirations de Cohen sont donc rares. Chez lui, c’est la révolte...

Plan de l'article

  1. « Mais c’est entièrement une question de voix2 »
  2. Vers une utilisation généralisée, mais cloisonnée, du monologue autonome
  3. Ariane, version orthodoxe du monologue intérieur
  4. Solal, rétroversion du monologue intérieur
  5. Le monologue autonome narré ou la perversion du personnage en narrateur
  6. Le monologue, écriture à haute voix : la machine phono-graphique de Cohen
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback