Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Pensée plurielle

2013/2 (n° 33-34)


ALERTES EMAIL - REVUE Pensée plurielle

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 149 - 162 Article suivant

Résumé

Français

M. Foucault employait assez fréquemment le terme de « transaction » dans son analyse de la gouvernementalité libérale, en lui donnant un sens bien plus large que le sens juridique ou économique. De même, F. Ewald a étudié la naissance de l’État-providence français basé sur le système assurantiel dans le sillage de la généalogie foucaldienne du libéralisme. Pour Ewald, l’idée de transaction apparaît même au fondement du mécanisme assurantiel qui s’appuyait sur la notion de risque professionnel. Nous pouvons situer cette perspective dans le contexte contemporain en relation avec la notion de « subpolitique » de U. Beck en abordant le thème de la vulnérabilité sociale. Par rapport au problème de vulnérabilité déstabilisant le fondement existentiel de la société, la sociologie de la transaction prend de l’importance en articulation avec cette perspective généalogique de la société du risque, notamment en interrogeant les modes d’engagement même des acteurs de la transaction du social.

Mots-clés

  • transaction
  • gouvernementalité
  • libéralisme
  • subpolitique
  • société du risque
  • vulnérabilité
  • milieu
  • engagement
  • politiques d’insertion

English

Transaction as a form of politics and society which face with the riskM. Foucault frequently employed the term “transaction” in his analysis of liberal governmentality, giving it a much broader direction than the legal or economic one. Similarly, F. Ewald studied the birth of the French welfare state based on the insurance system in the wake of Foucault’s genealogy of liberalism. For Ewald, the idea of ?transaction appears to the basis of insurance mechanism which relied on the notion of professional risk. We can put this in the perspective of the contemporary context in relation to the notion of “subpolitics” of U. Beck, addressing the issue of social vulnerability. The sociology of the transaction becomes important in articulation with this genealogical perspective of the risk society, questioning the modes of commitment of the actors in the transaction of the social.

Keywords

  • transaction
  • governmentality
  • liberalism
  • subpolitics
  • risk society
  • vulnerability
  • milieu
  • engagement
  • social inclusion policies

Plan de l'article

  1. 1 - Introduction
  2. 2 - Transaction comme forme politique dans le libéralisme et l’État-providence
  3. 3 - Transaction face à la vulnérabilité liée à la société du risque
  4. 4 - Modes d’engagement des acteurs en question
  5. 5 - Place intermédiaire de la matérialité : retour aux milieux
  6. 6 - Conclusion

Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback