Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Regards croisés sur l'économie

2007/1 (n° 1)


ALERTES EMAIL - REVUE Regards croisés sur l'économie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 37 - 50 Article suivant

Résumé

Français

À quelle condition un impôt est-il juste ? Les prélèvements obligatoires sont-ils un « vol » et une violation du droit de propriété que nous avons sur nos revenus et nos biens ? Ou bien reposent-ils, au contraire, sur des principes de justice auxquels chaque individu rationnel devrait agréer ? L’Etat est-il une puissance tutélaire asservissante, un « Léviathan », qui contraint la liberté de chacun et qui doit être réduit au strict minimum, voire aboli ? Ou s’agit-il au contraire de la seule institution capable d’organiser une société plus juste et plus respectueuse des droits de chacun ?
C’est à toutes ces questions que s’attache à répondre Serge Christophe Kolm. Il avance l’idée que les différentes conceptions morales de la fiscalité sont liées à des différences d’interprétation des notions de liberté et de responsabilité personnelle. Il propose donc de passer en revue les principales théories de la justice sociale. Les libéraux radicaux par exemple assimilent garantie des droits fondamentaux et droit à l’entière possession de ses revenus, négligeant ainsi la liberté réelle des individus à agir. Serge-Christophe Kolm termine son panorama des théories de la justice sociale par le système ELIE (Equal-Labour Income Equalization), qui constitue selon lui le moyen le plus abouti d’assurer la justice sociale tout en évitant les désavantages économiques (désincitation à travailler notamment) du système actuel.

Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback