Accueil Revue Numéro Résumé

Regards croisés sur l'économie

2007/1 (n° 1)


ALERTES EMAIL - REVUE Regards croisés sur l'économie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 151 - 156 Article suivant

Résumé

Français

La taxation des bas salaires connaît depuis 15 ans une « révolution silencieuse », avec des bouleversements à la fois côté demande et côté offre de travail. Côté demande, un certain consensus s’est dégagé sur la nécessité de réduire le coût du travail des moins qualifiés en diminuant les cotisations sociales au niveau des bas salaires. La baisse des cotisations sociales peut-elle favoriser l’emploi ? Ce n’est pas assuré, explique Yannick L’Horty, professeur à l’université d’Evry. L’efficacité des baisses de charge ciblées sur les bas salaires pour baisser le coût du travail, et favoriser ainsi l’emploi peu qualifié, reste en effet discutée. Côté offre de travail, la prime pour l’emploi vise à inciter les chômeurs à reprendre un travail plutôt que de vivre des allocations chômage ou du RMI. Est-elle efficace ? Une fois encore, Yannick L’Horty souligne que ses effets sont problématiques tant sur l’emploi, que sur le caractère redistributif du système et sa lisibilité générale, et avance des voix de réforme possible des différents dispositifs étudiés.

Plan de l'article

  1. Fiscalité et redistribution au service de l’emploi
  2. Côté demande de travail : les effets discutés des baisses de charge
  3. Côté offre de travail : les effets du making work pay

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info