Accueil Revues Discipline (Économie, Gestion) Revue Numéro Résumé

Revue française de gestion

2011/6 (N° 215)

  • Pages : 192
  • ISBN : 9782746238503
  • Éditeur : Lavoisier


Article précédent Pages 123 - 146 Article suivant

Résumé

Français

La capacité des entreprises à transformer une contrainte environnementale en source d’opportunité stratégique est un sujet controversé dans la littérature. S’appuyant sur une étude comparative des stratégies de lutte contre les émissions COmises en place par les industries cimentière et chimique, l’article [1]  démontre que la latitude des entreprises à adopter une approche proactive face au développement durable est fortement contrainte par les caractéristiques du secteur en termes de dépendance vis-à-vis des ressources naturelles, de flexibilité dans la composition du portefeuille d’activités et de structure du secteur aval.
[1]

Les auteurs remercient les chaires « Business Economics et Finance Durable » et « Investissement Responsable » de l’École polytechnique pour le soutien financier apporté à ce projet de recherche.

English

Strategic approaches of CO2 emissions : the cases of the cement and chemical industries The ability of firms to transform an environmental constraint into a strategic opportunity has always been a controversial issue in the literature. Based on a comparative study of COstrategies in the cement and chemical industries, the article shows that the capacity of firms to be proactive regarding sustainable development is largely constrained by the characteristics of the sector in terms of dependence on natural resources, flexibility in the composition of activities portfolio and structure of the downstream sector.

Plan de l'article

  1. I – LES LIENS ENTRE RSE ET STRATÉGIE : ANCRAGE THÉORIQUE
  2. II – INFLUENCE DU SECTEUR D’ACTIVITÉ SUR LES CHOIX STRATÉGIQUES EN MATIÈRE DE CO2
    1. 1. Le rôle du CO2 dans une analyse sectorielle : risque versus opportunité
    2. 2. Le rôle du CO2 dans une analyse sectorielle : contestabilité économique et sociale
  3. III – ANALYSE EMPIRIQUE
    1. 1. Vision et système de valeur (dimension A)
    2. 2. Nature des engagements en termes de CO2 (dimension B)
    3. 3. Position de l’entreprise vis-à-vis de la réglementation CO2 (dimension C)
    4. 4. L’évolution des émissions de CO2 et l’évolution des portefeuilles d’activités (dimension D)
  4. IV – DISCUSSION ET CONCLUSIONS
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback