Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue française de sociologie

2008/3 (Vol. 49)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue française de sociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 523 - 558 Article suivant

Résumé

Français

La dynamique des communautés de savoirs, soit des acteurs produisant, manipulant et diffusant des connaissances, peut être appréhendée à l’aide d’un formalisme fondé sur la donnée conjointe d’un réseau social et d’un réseau sémantique. À l’aide de l’estimation empirique des processus à l’œuvre au sein du réseau sous-jacent, en particulier les déterminants de la formation des collaborations, nous validerons notamment l’hypothèse selon laquelle la coévolution entre le réseau social et la distribution des concepts au sein du réseau permet d’expliquer l’apparition de plusieurs faits stylisés pertinents pour ces communautés, en premier lieu l’émergence et la stabilité dynamique de communautés épistémiques et une certaine hétérogénéité sociale et socio-sémantique au sein du réseau. Nous nous intéressons à une communauté particulière de scientifiques travaillant sur un sujet délimité par un objet de recherche précis, le zebrafish, ou poisson zébré.

English

Co-evolution of authors and concepts in epistemic networks : the « zebrafish » community. Individuals manipulating and diffusing knowledge are constituting various knowledge communities. We show that the dynamics of these communities may be adequately described and appraised through a formal framework based on the joint use of a social and a semantic network. By empirically assessing network processes and, notably, the underpinnings of collaboration formation, we substantiate the hypothesis that a coevolution of both the social network and the distribution of concepts throughout the network makes it possible to explain the occurrence of several stylized facts relevant for these communities, foremost the emergence and dynamic stability of epistemic communities and various types of self-reinforcing social and socio-semantic heterogeneities and homogeneities in the network. We focus on the case study of a well-defined scientific community working on a precise research topic, the zebrafish.

Deutsch

Die gemeinsame Entwicklung der Autoren und Konzepte in den epistemischen Netzwerken : der Fall der Gemeinschaft der « Zebrafish ». Die Dynamik der Wissensgemeinschaften, d.h. der Aktoren, die Wissen produzieren, manipulieren und verbreiten, kann anhand eines auf der gemeinsamen Gegebenheit eines sozialen und eines semantischen Netzwerks begründeten Formalismus erfaßt werden. Mit Hilfe einer empirischen Schätzung der innerhalb des unterschwelligen Netzwerks wirkenden Prozesse, besonders der Determinanten zur Bildung der Zusammenarbeit, unterstreichen wir insbesondere die Gültigkeit der Hypothese, nach der die gemeinsame Entwicklung des sozialen Netzwerks und der Verteilung der Konzepte innerhalb des Netzwerks die Erklärung zur Entstehung von mehreren pertinenten Stilfakten für diese Gemeinschaften liefert, in erster Linie das Auftreten und die Dynamik von epistemischen Gemeinschaften und einer gewissen sozialen und soziosemantischen Heterogenität innerhalb des Netzwerks. Wir befassen uns mit Interesse einer besonderen Gemeinschaft von Wissenschaftlern, die an einem bestimmten begrenzten Forschungsobjekt arbeiten, der Gemeinschaft der « zebrafish » bzw. der Zebrafische.

Español

La co-evolución de los autores y de los conceptos en las redes epistémicos : el caso de la comunidad « zebrafish ». La dinámica de las comunidades de saberes, sean los actores produciendo, manipulando y difundiendo los conocimientos, puede ser aprendida con la ayuda de un formalismo basado en los datos conjuntos de una red social y de una red semántica. Ayudándonos de la evaluación empírica de los procedimientos puestos en obra dentro de la red subyacente, en particular los determinantes en la formación de colaboraciones, validaremos principalmente la hipótesis según la cual la co-evolución entre red social y la distribución de los conceptos al interior de esta red permite explicar el aparecimiento pertinente de varios hechos estilizados para esas comunidades, en primer lugar el aparecimiento y la estabilidad dinámica de las comunidades epistémicas y una cierta heterogeneidad social y socio-semántica dentro de la red. Nosotros nos interesamos a una comunidad particular de científicos que trabajan sobre un sujeto encuadrado por un objeto de investigación preciso, el zebrafish o pez cebra.

Plan de l'article

  1. Réseaux épistémiques
    1. Cadre théorique
      1. L’originalité des réseaux épistémiques
      2. Objets formels
    2. Protocole empirique
      1. Contexte
      2. La notion de concept
      3. Traitement des données
      4. Étendue de la communauté
  2. Structure du réseau épistémique de la communauté zebrafish
    1. Hiérarchies
      1. Hétérogénéité de la centralité
      2. Capital social
      3. Capital sémantique
    2. Homogénéité des liens centrés sur les concepts
      1. Les usages des différents concepts sont relativement homogènes
      2. Des liens homogènes entre concepts
    3. Stabilité dynamique
  3. Communautés, voisinages
    1. Groupes à grande échelle : les communautés épistémiques
    2. CEs et bicliques
      1. Étude démographique
    3. Groupes à petite échelle : cohésion et transitivité
      1. Cohésion socio-sémantique
    4. Stabilité dynamique
  4. Inférence des comportements : une approche systémique
    1. La mesure des comportements d’interaction préférentielle
      1. L’apport du paradigme « réseaux »
      2. Résultats empiriques
      3. Renforcement
    2. La reconstruction
      1. Vers des éléments explicatifs
      2. Autres caractéristiques quantitatives
        1. Croissance du réseau
        2. Mise en commun d’auteurs, mise en commun de concepts
      3. Conception d’un modèle de morphogenèse
      4. Résultats

Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback