Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Relations internationales

2012/1 (n° 149)


ALERTES EMAIL - REVUE Relations internationales

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 27 - 41 Article suivant

Résumé

Français

Dans une période marquée à la fois par la montée progressive des tensions internationales et par l’intérêt nouveau des États pour l’organisation de la paix (conférences de la Paix de La Haye de 1899 et 1907), les internationalistes français cherchèrent à imposer le droit comme le meilleur moyen de réguler les rapports internationaux et de maintenir la paix internationale. Ils développèrent les idées d’interdépendance croissante des États au sein d’une communauté internationale, d’épuisement économique et moral des sociétés européennes sous le régime de la « paix armée », de civiliser la guerre et de recourir à l’arbitrage international. Mais respectueux des souverainetés nationales, leur ambition n’était nullement de remettre en cause la société interétatique de leur temps.

English

International legal scholars, Europe and peace at the time of the « Belle Époque »In a period characterized by the progressive rise of international tensions and the new interest of states for the organization of peace (The Hague Peace Conferences of 1899 and 1907), French international legal scholars sought to impose Law as the best way to regulate international relations and maintain international peace. They developed the ideas of the growing interdependence between states within the framework of an international community, the economic and moral exhaustion of the European societies under the « armed peace », the necessity to civilize war and having recourse to international arbitration. But respectful of national sovereignty, their ambition was not to question the interstate society of their time.

Plan de l'article

  1. Les juristes et la « société internationale »
    1. L’interdépendance, « belle loi de l’humanité »
    2. Une société internationale des États « civilisés »
    3. L’indépendance (relative) des États
  2. L’Europe entre paix et guerre
    1. Une « paix armée » désastreuse
    2. Un désarmement conditionnel
    3. Humaniser la guerre
  3. Comment maintenir la paix en Europe ?
    1. Les vertus contrastées de la paix par l’équilibre
    2. L’utopie d’une paix confédérale
    3. Les promesses de l’arbitrage international

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback