Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Relations internationales

2012/3 (n° 151)


ALERTES EMAIL - REVUE Relations internationales

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 11 - 23 Article suivant

Résumé

Français

Cet article interroge la relation assez inédite entre la première organisation internationale à vocation universelle de l’histoire et les organisations privées créées aux fins de la soutenir. Si la jeune Société des Nations ne voyait dans ces organisations que de simples auxiliaires à la défense de leurs activités auprès des opinions publiques, celles-ci ne souhaitaient pas réduire leur action à une œuvre de propagande aveugle et prétendaient exercer une véritable influence sur les destinées de l’institution nouvelle. Elles s’employèrent ainsi à faire progresser les solutions qui leur paraissaient les plus conformes au développement de la coopération internationale par la SDN et à anticiper les problèmes internationaux auxquels les institutions genevoises devraient faire face.

English

The League of Nations and its Support Organizations in the 1920s – Promoting the “Spirit of Geneva” and Seeking for InfluenceThis article examines the unprecedented relationship between the first international organization of universal vocation and the private organizations created for its support. Whereas the newly established League of Nations used to see these organizations as mere adjuncts for the defending of its activities in the eyes of public opinion, pro-League associations did not want to restrict their efforts to a simplistic propaganda and sought to exercise real influence over the new organization. Therefore they tried to put forward the most appropriate solutions with regard to the development of international cooperation through the League of Nations and helped to anticipate problems which would be faced by the international institutions based in Geneva.

Plan de l'article

  1. Naissance et développement des associations de soutien à la Société des Nations
    1. Des origines antérieures à la création de la SDN
    2. Les forces inégales du mouvement de soutien à la SDN
    3. L’émergence d’une sociabilité « genevoise » officieuse
  2. De précieux auxiliaires des institutions genevoises
    1. L’intérêt de la SDN et du BIT pour les organisations de soutien
    2. Une propagande variée au service de l’idéal genevois
    3. Un effort particulier en direction de la jeunesse
  3. Une volonté d’agir sur les destinées de la SDN
    1. Anticiper et influencer les débats de Genève
    2. Faire pression sur les gouvernements
    3. Pallier les insuffisances de la SDN

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback