Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Retraite et société

2013/3 (n° 66)


ALERTES EMAIL - REVUE Retraite et société

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 17 - 39 Article suivant

Résumé

Français

Le vieillissement est souvent synonyme de perte d’autonomie. Pourtant ce processus est relativement long. La perte d’autonomie se développant, elle demande à être compensée de manière adaptée. Dans ce cadre et en réponse à une demande sociale, s’est mis en place un ensemble de structures qui tantôt financent, tantôt coordonnent les aides permettant le maintien de l’autonomie à domicile.
À partir de données d’abord nationales, puis d’une étude de « cas » sur un territoire communal particulier, cet article vise à mieux comprendre le fonctionnement des deux principaux acteurs de l’aide à domicile que sont les centres locaux d’informations et de communications (Clic) et l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). En nous intéressant au différentiel d’adhésion à ces mécanismes ou structures d’aide entre populations riches et pauvres, on fait apparaître leurs différentes fonctions et leurs effets sur l’autonomie. Alors que la perte d’autonomie est un phénomène diachronique modulable, les outils mis en place sont-ils les plus à même d’accompagner le phénomène de perte d’autonomie ? Plus largement, l’article s’intéresse aux inégalités de revenu dans la perte d’autonomie et dans l’accès au mécanisme de compensation économique qu’est l’APA.

English

A confusion between financial need and a need for coordination : inequality in income and dependency Ageing is often synonymous with a loss of independence. But this is a relatively long process. The gradual loss of independence has to be compensated appropriately. In response to social demand, various mechanisms have been implemented to fund or coordinate support to enable people to continue to live independently at home. Based on national data and a case study of a municipality, this paper analyses the main two home support mechanisms in France : local information and communications centres (CLIC) and the individual independence benefit (allocation personnalisée d’autonomie or APA). By examining the difference in uptake of these support mechanisms by rich and poor populations, we highlight their different roles and impact on independence. Given that loss of independence is a variable diachronic phenomenon, do the mechanisms implemented provide the best support ? More broadly, the article looks at the role of inequality of income in loss of independence and access to the APA, the mechanism of economic compensation.

Plan de l'article

  1. Des dispositifs complexes de prise en charge
    1. Centres locaux d’information et de coordination, acteur central de la prise en charge
    2. Quelle liberté l’APA accorde-t-elle dans le choix de l’aide à domicile ?
      1. Les formes de l’aide à domicile
      2. Processus de prescription de l’APA, une prescription personnalisée ?
      3. Orientation vers un type de fournisseur
  2. Besoin financier ou de coordination : un besoin fonction du revenu ?
    1. Une approche département par département
    2. Une commune riche en France
  3. Financer l’autonomie et coordonner la dépendance
    1. D’autonome à dépendant
    2. Une frontière nette ?
    3. Le domicile, gage d’autonomie ?

Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback