Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue Tiers Monde

2008/1 (n° 193)

  • Pages : 226
  • Affiliation : Numéros antérieurs disponibles sur www.persee.fr

  • ISBN : 9782200924614
  • DOI : 10.3917/rtm.193.0067
  • Éditeur : Armand Colin

ALERTES EMAIL - REVUE Revue Tiers Monde

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 67 - 90 Article suivant

Résumé

Français

Les changements politiques en Géorgie sont souvent, dans les analyses, corrélés à l’importance de l’aide à la démocratisation. Celle-ci a en effet permis la naissance d’une société civile qui a joué un rôle d’autant plus grand que l’État était faible. L’étude de la réception des programmes d’aide, ainsi que des usages locaux des opportunités et des ressources octroyées par les organisations internationales, met en lumière une autonomisation de la société civile. En dépit d’une forte dépendance envers les bailleurs de fonds étrangers, les acteurs locaux ont la capacité d’agir aussi selon leur propre agenda et l’impact d’une démocratisation exogène doit être nuancé.

Mots clés

  • Démocratisation
  • Géorgie
  • société civile
  • changements politiques
  • révolution des roses

English

Post Soviet Georgia : Lost in Transition ?
Analyses of the situation in Georgia often link together political change and democratization aid programs. The latter have indeed contributed to the emergence of civil society, whose role was particularly important in the context of a weak state. Studying how these aid programs are received and how capacities and resources provided by international organizations are used locally makes it possible to shed new light on civil society autonomization processes. In spite of their strong dependence on international donors, local actors have maintained their ability to put forward their own agenda, lessening the impact of democratization attempts from abroad.

Keywords

  • Democratization
  • Georgia
  • civil society
  • political change
  • Rose Revolution

Español

Georgia post-soviética : Lost in Transition ?
En numerosos análisis, las transformaciones políticas de Georgia están correlacionadas con la importancia de la ayuda a la democratización. Esta ha efectivamente permitido el nacimiento de una sociedad civil que jugó un papel importante dado la debilidad de Estado. El estudio de la recepción de los programas de ayuda, así como de los usos locales de las oportunidades y los recursos otorgados por las organizaciones internacionales, pone de manifiesto la autonomización de la sociedad civil. A pesar de una fuerte dependencia respecto de los proveedores de fondos extranjeros, los actores locales cuentan con una capacidad de actuar en función de su propia agenda y el impacto de una democratización exógena debe ser matizado.

Palabras Clave

  • Democratización
  • Georgia
  • sociedad civil
  • cambios políticos
  • Revolución de las rosas

Plan de l'article

  1. I – AIDE À LA DÉMOCRATISATION ET NAISSANCE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE
    1. 1 – La Géorgie comme État faible
    2. 2 – Democracy-building et State-building
    3. 3 – Des ONG « produits dérivés » de l’aide internationale
  2. II – FACTEURS LOCAUX ET RÉCEPTION DE L’AIDE
    1. 1 – Les ressources économiques, sociales et symboliques fournies par les ONG aux acteurs locaux
    2. 2 – Le poids des héritages
    3. 3 – Le poids du local dans la définition et la mise en œuvre des projets
  3. III – LES ONG, DES ACTEURS CLEFS DE LA « RÉVOLUTION DES ROSES » ?
    1. 1 – Positionnement et rôle des ONG dans la « révolution des roses »
    2. 2 – Une « révolution » 100 % géorgienne
    3. 3 – Les acteurs locaux en quête de démocratie ?
    4. 4 – Les limites de la démocratisation

Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback