Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Travail et emploi

2009/4 (n° 120)

  • Pages : 60
  • Affiliation : Revue affiliée à Revues.org

  • Éditeur : DARES

ALERTES EMAIL - REVUE Travail et emploi

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 63 - 75 Article suivant

Résumé

Français

Les pays anglo-saxons recourent depuis plusieurs dizaines d’années aux crédits d’impôt avec un double objectif de redistribution et d’incitation à la reprise d’activité. L’Earned Income Tax Credit aux États-Unis et le Working Family Tax Credit au Royaume-Uni ont été largement étudiés : ils ont eu des effets sur la participation au marché du travail des populations éligibles, différents selon leur situation familiale. Même si ces crédits visent à augmenter le revenu des ménages, ils peuvent cependant selon certaines études réduire le salaire des travailleurs éligibles et non éligibles. Les conclusions des études anglo-saxonnes peuvent être riches d’enseignements pour anticiper les conséquences sur l’offre de travail et les salaires de la composante « crédit d’impôt » du revenu de solidarité active (RSA-chapeau). Perçu par les « travailleurs pauvres », ce dispositif, par sa forme, se rapproche davantage des crédits d’impôt anglo-saxons que la prime pour l’emploi.

Mots-clés (fr)

  • crédit d’impôt
  • salaire
  • participation au marché du travail

English

Earned income tax credit have been implemented in the United States and the United Kingdom since decades with two main objectives: income redistribution and giving incentives to get back to work. The Earned Income Tax Credit in the US and the Working Family Tax Credit in the UK have been largely studied: they both had effects on recipients’ labour market participation differing according to their family situation. Although these credits aim at increasing household income, they may exert downward pressure on wages of both entitled and not entitled workers. These studies’ results can be useful to anticipate the consequences of the “tax credit” part of the RSA on labour market participation and on wages. Received by low-income workers, this new tax credit is closer to American and British ones than Employment Allowance (« prime pour l’emploi »).

Mots-clés (en)

  • tax credit
  • wages
  • labour force participation JEL classification : J21
  • J22
  • J38

Plan de l'article

  1. Caractéristiques du RSA et comparaison avec les crédits d’impôt anglo-saxons
  2. Les principaux résultats des évaluations sur la participation au marché du travail
    1. Les effets des mesures sur les parents isolés
    2. Conséquences des mesures sur l’emploi des couples
  3. Les conclusions des évaluations sur les heures travaillées et les salaires

Pour citer cet article

Mikol Fanny, Rémy Véronique, « RSA : peut-on apprendre des expériences étrangères ? », Travail et emploi 4/2009 (n° 120) , p. 63-75
URL : www.cairn.info/revue-travail-et-emploi-2009-4-page-63.htm.


Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback