Accueil Revues Discipline (Lettres et linguistique) Revue Numéro Résumé

Travaux de linguistique

2004/2 (no49)



Article précédent Pages 81 - 93 Article suivant

Résumé

Français

La mise en relation de deux énonciations (X et Y) par la locution prépositive sans quoi se fait sur le mode d’un procédé anaphorique classique, selon lequel la locution prend comme antécédent l’état de choses évoqué en X et accommode comme antécédent à la proposition exprimée en Y l’état de choses contraire à celui donné en X. Le lien de dépendance qui unit la proposition exprimée en Y à son antécédent accommodé assure la possibilité d’enclencher une lecture a contrario responsable du lien de justification qui va de Y à X.

English

In the structure ’X sans quoi Y’, the prepositional phrase sans quoi places two utterances (namely X and Y) in an anaphoric relation. The antecedent of the prepositional phrase is the state of affairs referred to in X ; the opposite state of affairs is accommodated as the antecedent of the proposition given in Y. These two propositions (i.e. the proposition being accommodated and the one conveyed by Y) are interdependent. Their link may give rise to a reading of the type ’a contrario’, which makes possible the rhetorical procedure of justification Connecting Y to X.

Plan de l'article

  1. Introduction
  2. La mise en relation de deux énoncés par sans quoi
    1. Schéma général
      1. Accommodation chez Lewis
    2. Les propriétés d’accommodation de sans quoi
    3. Le pouvoir accommodant de sans quoi
    4. Les contraintes relatives à l’accommodation assurée par sans quoi
  3. Actualisation de la relation de justification avec sans quoi
  4. Synthèse
Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback