La gendarmerie, acteur paradoxal de la « sécurité intérieure-extérieure »
Vous consultez

La gendarmerie, acteur paradoxal de la « sécurité intérieure-extérieure »

etOlivier Masseret

Respectivement officier de gendarmerie et ancien élève de l'ENA

Résumé

Français

L'effacement progressif de la distinction entre sécurité intérieure et sécurité extérieure impose aux forces de police un engagement de plus en plus poussé à l'international. Paradoxalement, la gendarmerie nationale — force du territoire — se révèle un acteur à part entière de la « sécurité intérieure-extérieure ». Œuvrant à l'étranger, aux côtés de la police, pour le retour de la sécurité intérieure, développant une coopération technique bilatérale spécialisée, participant aux différentes dimensions du nouvel espace européen de liberté, de sécurité et de justice, elle constitue en outre, aux côtés des armées, un outil privilégié pour des opérations de maintien de la paix qui se « policiarisent ».

English

The Gendarmerie, A New Actor in the « Internal-External Security » Horizon
The progressive integration of internal and external security impulses the police forces into a deeper international involvement. Paradoxically, the gendarmerie nationale, a territorial force, is proving to be a major actor in the new « internal-external security » landscape. It is in fact engaged in different operational tasks, such as working abroad, either in cooperation with the police or developing a specialized, technical, bilateral frame, but also participating actively in the formation of each dimension regarding the new European space of liberty, security and justice. Furthermore, the gendarmerie nationale is turning out to be, jointly with the Army, a very efficient instrument for peace-keeping operations, which tend to correspond more and more to police tasks.

Plan de l'article

  1. La gendarmerie et « l'internationalisation » de la sécurité intérieure6
  2. La gendarmerie et la « policiarisation » des opérations extérieures
    1. La « policiarisation » des missions multinationales
    2. La gendarmerie, acteur idéal des missions extérieures contemporaines ?
    3. Intérêt des armées pour les missions de service public
  3. De la difficulté de concilier l'interne et l'international