Accueil Revue Numéro

Présentation

Partout, les peuples se métissent. Mais appliqué au culturel et à l'Afrique, le métissage devient ambigu : c'est l'histoire coloniale qui remonte, avec sa charge de violence envers les corps. Derrière le concept se profilent le mythe des cultures pures, la hiérarchie de ces cultures, les fascinations et projections de toutes sortes.


Sommaire

Edito 62
Page 3 à 4

Le tournant d'Africultures

Page 5 à 9

Utopies métisses

Page 10 à 16

Paradoxes du métissage culturel

Page 17 à 17

Colloque international « L'Expérience métisse »

Page 18 à 25

« Je suis née d'une mère française et d'un père burkinabé... »

Page 26 à 34

Métis imaginés, métis réels

Enquête sociologique sur les métis au Togo
Page 35 à 36

Réflexions sur l'univers identitaire de Mayotte

Page 37 à 41

Afrique du Sud : Les métis restent sans voix

Page 42 à 45

Le garçon qui voulait devenir blanc

Page 46 à 55

Métissages à la Réunion : entre souillure et complexité culturelle

Page 56 à 63

Mélanges, pidgins, créoles

L'Afrique forte de sa créativité linguistique
Page 64 à 71

L'odyssée des métis afro-brésiliens dans le golfe du Bénin

Page 72 à 79

Garifuna : un morceau d'Afrique en Amérique

Page 80 à 86

Branchements : penser le métissage autrement

Page 87 à 93

Toute musique est « métisse » - bien sûr !

Page 94 à 103

Du cinéma métis au cinéma nomade : défense du cinéma

Page 104 à 108

Le métissage ? Un concept qui asservit

Page 109 à 115

Moi métis ? De la quête d'identité des artistes africains...

Page 116 à 119

Ingrid Mwangi : identité mixte – dilemme du corps

Page 120 à 126

« Les gens projettent sur le métissage leur propre complexité »

Page 127 à 132

Un Brésil « de muitos brasileiros » - itinéraires métis dans l'histoire et l'actualité des arts au Brésil

Page 133 à 136

Écrire le métissage

Page 137 à 138

« Le métissage en Afrique est un sujet sensible »

Page 139 à 144

Écrivaines du multiculturel

Page 145 à 154

Tissages et métissages au théâtre

Une esthétique de résistance
Page 155 à 160

Antoine Tempé : photographie " corps et graphique "

Page 161 à 163

« Quel dommage que tu ne sois pas plus noire ! »

Page 164 à 171

Corps noirs, regards blancs : retour sur la danse africaine contemporaine

Page 172 à 175

« Mon identité est un voyage personnel »

Page 176 à 180

Métissage ou digestion ?

Page 181 à 181

On ne naît pas Noir, on le devient : un ouvrage critique d'utilité publique

Cahier critique

Diaspos

Page 182 à 185

La « Maison de la France » et les « Indigènes de la République »

Théâtre

Page 186 à 187

Le théâtre de José Pliya, un théâtre du leurre

Page 188 à 190

Trio de cannibales

Page 191 à 194

Le lyrisme des bas-fonds

Cinéma

Page 195 à 200

Lagunimages 2004 : les télévisions africaines en question

Page 201 à 209

Fespaco 2005 : nécessité de la critique

Arts plastiques

Page 210 à 214

Les corps mots-dits

Litttérature

Page 215 à 218

Transmettre par la parole, pas par le sang

Page 220 à 221

Corps emprisonné, parole libérée

Page 222 à 223

Écrire les racines, écrire l'horizon

Page 224 à 228

Commission Vérité et réconciliation

Poésie

Page 229 à 231

« La poésie est le lieu où je me sens moi-même »

Correspondances

Page 232 à 235

Divagations pendant un hiver au Michigan

Page 236 à 239

La bibliothèque idéale

Fiche technique

Africultures 2005/1 (n° 62). 248 pages.
ISSN : 1276-2458
ISSN en ligne : 2271-1732
ISBN : 2747575632
Lien : <http://www.cairn.info/revue-africultures-2005-1.htm>

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback