Accueil Revue Numéro

Présentation

Réflexion sur la création scénique contemporaine de la Caraïbe à travers l'analyse de la singularité archipélique du théâtre dans les Antilles, tant du point de vue des esthétiques que du point de vue des lieux et des enjeux historiques et culturels, ce volume a pour ambition de mettre les projecteurs sur la pluralité de la création artistique en Guadeloupe et Martinique. L'archipélisme suppose morcellement et diffraction, mais il apprend aussi à cultiver la diversité et surtout à entretenir les racines aériennes de toutes les hybridations. C'est ainsi l'effervescence d'une créativité ultramarine étonnante que nous avons souhaité mettre en avant en faisant entendre les voix de cette création contemporaine. Donner la parole aux créateurs comme aux opérateurs culturels qui encouragent la création contemporaine aux Antilles a été une priorité. Et il nous est apparu essentiel d'aborder les expressions dramatiques des îles comme de réels objets d'étude dans toute leur portée esthétique, historique et sociologique.


Sommaire

Introduction
Page 8 à 11

Archipélisme et création contemporaine dans la Caraïbe française : pour une « é-margence » diasporique

Émergences Caraïbe(s) : une création théâtrale archipélique

I - Théâtres d’hier et d’aujourd’hui

Page 14 à 23

Panorama sur l'archipélisme théâtral de la Caraïbe

Page 24 à 29

Petite histoire du théâtre francophone et créolophone : de la scène coloniale aux dramaturgies antillaises contemporaines

Page 30 à 33

Le théâtre aux Antilles a toujours souffert d'être un parent pauvre

Page 34 à 37

Un théâtre qui doit ouvrir son horizon

Page 38 à 41

Le théâtre d'une identité en mouvement

Page 42 à 45

Pour une politique culturelle sur mesure dans la Caraïbe

Page 46 à 49

Dernières secousses : le manifeste des créateurs culturels par le Kolektif Sonny Rupaire

II - Toute jeune scène nationale dans le paysage théâtral : l’Artchipel de Basse-Terre

Page 50 à 55

L'Artchipel et l'aménagement culturel du territoire guadeloupéen

Page 56 à 59

Une naissance chahutée : souvenirs et témoignages

Page 60 à 65

Retour sur les débuts de L'Artchipel : un défi à relever pour Claire-Nita Lafleur

Page 66 à 74

« Nouvelles écritures scéniques » : un projet pour de nouvelles relations entre artistes et population ?

Page 75 à 86

Archipélique... une identité de la transversalité

III - Invention et créolité en Guadeloupe

Page 87 à 94

Le Festival Téyat Zabim (1996-2003) : le théâtre dans l'espace du peuple

Page 95 à 101

Entre masko, boulagèl et gwoka, théâtres créoles en trois dimensions

Page 102 à 107

Arthur Lérus et le Théâtre du Cyclone : l'émergence d'une pratique théâtrale guadeloupéenne contemporaine

Page 108 à 118

Le théâtre populaire de José Jernidier

IV - Des esthétiques de la transversalité : théâtre, danse, musique, poésie

Page 119 à 121

Pas de jeu d'acteur sans rythme

Page 122 à 125

Le « tout corps en jeu » de José Exélis

Page 126 à 128

La danse, art d'échange et de métissage

Page 129 à 131

Patrick Womba : (étour) dire la langue pour faire entendre un autre son

Page 132 à 141

La poésie par le théâtre avec Gontran Damas

V - Entre ici et ailleurs

Page 142 à 146

Enraciné profond : le théâtre d'Ina Césaire

Page 147 à 150

De l'enracinement à l'ouverture au monde

Page 151 à 156

Gilbert Laumord : rester, c'est résister !

Page 157 à 163

Luc Saint-Eloy : respirer créole à Paris avec le Théâtre de l'Air Nouveau

Page 164 à 168

Firmine Richard : une Parisienne de Guadeloupe qui défend Avignon

Page 169 à 175

Daniely Francisque : histoire d'un retour réussi

Page 176 à 183

Gerty Dambury : L'espace qui nous habite

Page 184 à 189

D'une langue à l'autre : « Le vrai défi, c'est trouver la voix de l'auteur, son rythme, sa musique »

VI - Dramaturgies, écritures, invention et renouvellement

Page 190 à 197

Textes En Paroles. Retour sur 40 ans de théâtre en Guadeloupe avec Michèle Montantin

Page 198 à 201

Découvrir, accompagner et promouvoir ici et ailleurs des dramaturges contemporains de Caracas à Cuba

Page 202 à 205

L'édition n'est pas une récompense

Page 206 à 215

L'écriture dramatique de Maryse Condé : un nomadisme militant

Page 216 à 223

Patrick Chamoiseau : un théâtre qui s'accorde à la complexité du monde

Page 224 à 230

Suzanne Dracius : le « carrefour » du théâtre pour se hisser au-dessus du magma de l'humaine marchandise

Page 231 à 237

Le théâtre de Gerty Dambury : un marronnage au féminin

Page 238 à 243

Alfred Alexandre : la nuit au bout du voyage

Page 244 à 246

Pascale Anin : écrire pour toucher ce fascinant territoire qu'est l'autre

Page 247 à 253

Gaël Octavia : une écriture de femme antillaise qui a grandi au contact d'autres femmes antillaises

VII - Circulation et ouverture sur le monde

Page 254 à 259

Une tête de pont en Avignon : la Chapelle du verbe incarné, l'ouverture vers le Tout-Monde

Page 260 à 263

Un répertoire du théâtre de l'espace Caraïbe : une action d'échange et de dialogue

Page 264 à 269

Les aventures de quelques tournées Antilles-Guyane improbables ou quand le théâtre sort du théâtre pour toucher le public au plus près de son imaginaire

Page 270 à 273

Ruddy Sylaire : un comédien au carrefour des mondes

Page 274 à 278

Vers une autre Amérique

Page 279 à 283

Création contemporaine et problématique de diffusion dans la Caraïbe

Page 284 à 290

Filmer les théâtres d'Outre-Mer pour créer du lien

Fiche technique

Africultures 2010/1-2 (n° 80-81). 292 pages.
ISSN : 1276-2458
ISSN en ligne : 2271-1732
ISBN : 9782296103511
Lien : <http://www.cairn.info/revue-africultures-2010-1.htm>

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback