Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Africultures

2011/1 (n° 83)

  • Pages : 248
  • ISBN : 9782296136632
  • DOI : 10.3917/afcul.083.0128
  • Éditeur : Africultures

ALERTES EMAIL - REVUE Africultures

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 128 - 137 Article suivant

Premières lignes

L’écrivain togolais Théo Ananissoh, qui a publié cette année Ténèbres à midi, propose de « prendre résolument au mot ces indépendances, comme si elles contenaient réellement ce qu’elles prétendent contenir ». Il en appelle à commencer par un face-à-face avec soi-même et à cultiver un regard autocritique sans concession, une « salvatrice critique de soi ».Vous êtes né en 1962, deux ans après le début...

Plan de l'article

  1. « Les indépendances africaines dont il est question ici sont des leurres bien efficaces depuis cinquante ans »
  2. « [Le roman africain] porte intelligemment la salvatrice critique de soi »
  3. « Je me perçois comme un atome du réveil général et historique qui se passe sous nos yeux en Afrique »
  4. « Mongo Béti est le modèle de l’écrivain qui a obstinément voulu une Afrique conforme à l’esprit »
  5. « La situation d’exil n’est pas un choix »
  6. « La perspective de (re)partir vers l’Occident n’est pas apaisement »
  7. « J’ai foi en la littérature »

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback