Accueil Revues Revue Numéro Article

Africultures

2011/2 (n° 84)

  • Pages : 240
  • ISBN : 9782296546646
  • DOI : 10.3917/afcul.084.0178
  • Éditeur : Africultures

ALERTES EMAIL - REVUE Africultures

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 178 - 178 Article suivant
1

La première BD date du début des années 80. Le centre Jean XXIII et l’Archidiocèse de Bangui lancent une revue entièrement BD de 16 pages Tatara, dessinée par Come Mbringa sur des scénarios de Eloi Ngalou et Olivier Bakouta-Batakpa, tous trois enseignants. Le personnage principal Tekoué est un ivrogne, paresseux, malhonnête mais sympathique. Cette revue aura un succès énorme durant dix ans. Elle sera relayée dès 1985 par Balao jeunesse, trimestriel lancé par les éditions Edifamadi. Les pages BD étaient créées par Clothaire Mbao Ben Seba (scénariste), Roger Kouli et Josué Daïkou (dessinateur), décédé en juin 2005. Dans les années 90, quelques albums seront édités (L’homme du parc d’Ernest Weangaï, La chaîne et l’anneau de Philippe Garbal et Bernardin Nambana, Mbala et Kossi...). L’année 2003 verra apparaître deux revues : Wandara (revue trimestrielle des artistes plasticiens centrafricains pour la lutte contre le SIDA) et Sanza bédé, lancé par un collectif : Guy Eli Maye, Ernest Weangaï, Régis Noé, Joel Assana et surtout Didier Kassaï, figure dominante du 9e art centrafricain. Celui-ci commence sa carrière comme caricaturiste pour Le perroquet en 1997. Par la suite, il publie Aventures en Centrafrique (2005 – EDUCA avec Guy Eli Maye), les 11 albums de la série de Gipépé le Pygmée (2005 - Les classiques ivoiriens et EDUCA) et participe aux albums collectifs Une journée dans la vie d’un Africain d’Afrique (2007) et Vies volées (Afrobulles – 2008 avec Fuilu et Kojélé). Enfin, en 2008, il sort, avec le concours de l’Alliance française, une adaptation d’un des grands romans centrafricains : L’odyssée de Mongou de Pierre Sammy Mackfoy. Côté scénariste, René Pakondji n’eut pas le temps de voir avant son décès en 2008 la sortie du savoureux Corne et ivoire (Afrobulles 2008, illustré par le Français Ström) album inspiré des contes qu’il avait écrit.

Pour citer cet article

Cassiau-Haurie Christophe, « Présentation », Africultures, 2/2011 (n° 84), p. 178-178.

URL : http://www.cairn.info/revue-africultures-2011-2-page-178.htm
DOI : 10.3917/afcul.084.0178


Article précédent Pages 178 - 178 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback