Accueil Revues Revue Numéro Article

Africultures

2011/2 (n° 84)

  • Pages : 240
  • ISBN : 9782296546646
  • DOI : 10.3917/afcul.084.0188
  • Éditeur : Africultures

ALERTES EMAIL - REVUE Africultures

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 188 - 188 Article suivant
1

La BD y a été longtemps confinée au journal pour la jeunesse Grin grin. La seule exception fut Kays (Yacouba Diarra) qui produisit quelques ouvrages tirés de contes dont Comment le lièvre sauva les chèvres (Ed. Le figuier). La bande dessinée démarre réellement avec un stage organisé en 2002 par l’association amiénoise, avec Barly Baruti et On a marché sur la bulle. Plusieurs participants décident alors de créer l’atelier BDB, afin de mutualiser les talents et les opportunités : Massiré Tounkara, Julien Batandéo, Nambala Diawara et Aly Zoromé (caricaturiste au quotidien L’essor et illustrateur pour enfants). En 2003, l’atelier BDB crée l’association Esquisse. Celle-ci compte à son actif plusieurs publications dont un fanzine collectif Ebullition qui comptera plusieurs numéros, un album de 30 pages de Julien Batandéo, Tchécoroba, mais aussi les deux tomes de Les jumeaux à la recherche de leur père par Massiré Tounkara. L’équipe a également réalisé affiches, jeu de cartes, livret de sensibilisation, boite à images, fresque et une BD médicale. Mais Esquisse est surtout connue pour l’organisation entre 2005 et 2009 du salon de la BD de Bamako. En janvier 2008, l’association s’installe au CCF et crée le Centre de la bande dessinée de Bamako, afin de donner une impulsion à ces activités. La même année, les éditions Edlis sortent, grâce à un soutien public, Le prix de la fraude de Aly Zoromé, suivi par la série Issa et Wassa de Massiré Tounkara sur la protection de la nature : Le forestier du Baoulé et Woroni du Bafing. Tous ces titres ont bénéficié d’un financement public, le gouvernement ayant décidé de se servir de la BD comme support de sensibilisation. Edlis est imité en 2010 par les éditions Tombouctou qui sortent Awa et Adama à Wadakédji (dessiné par Aly Zoromé), autre œuvre prônant le respect de la nature. A la fin de l’année 2010, est sorti Le Mali de Madi, une histoire du Mali en bandes dessinées, par Massiré Tounkara.

Pour citer cet article

Cassiau-Haurie Christophe, « Présentation », Africultures, 2/2011 (n° 84), p. 188-188.

URL : http://www.cairn.info/revue-africultures-2011-2-page-188.htm
DOI : 10.3917/afcul.084.0188


Article précédent Pages 188 - 188 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback