Accueil Revue Numéro

Présentation

Après une quinzaine de pièces éditées pour la plupart chez Lansman, Acoria ou Au bruit des autres, et quatre romans publiés au Seuil, le théâtre de Kossi Efoui reste un Ovni pour beaucoup de critiques. C'est que le théâtre de Kossi Efoui travaille justement sur l'insaisissable, le volatile, sur l'évaporation, l'échappée… en un mot : le marronnage. Kossi Efoui revendique en effet cette posture, issue de l'histoire de l'esclavage dans la Caraïbe et les îles du Pacifique, comme un engagement esthétique et philosophique essentiel à sa démarche d'écrivain.


Sommaire

Dossier : Le théâtre de Kossi Efoui : une poétique du marronnage

Introduction

Page 6 à 12

Introduction

I - Rupture et subversion

Page 14 à 21

La « poétique du marronnage » en question : fait historique, mythe et esthétique

Page 22 à 29

Pour une herméneutique du théâtre de Kossi Efoui

Page 30 à 40

Le Carrefour du théâtre et ses revenants

Page 41 à 51

Engagement et sacrifice : Happy End de Kossi Efoui

Page 52 à 58

Les ruses d'Un Corps liquide

Page 59 à 66

Dramaturgie d'un théâtre en mutation

Page 67 à 71

L'avènement du Carrefour

II - L’exil et l’errance

Page 72 à 87

L'espace dramatique comme palimpseste du tragique de l'exil

Page 88 à 93

La poétique du mouvement dans Io (Tragédie) de Kossi Efoui

Page 94 à 105

Io, tragédie et métamorphose

Page 106 à 111

Une dramaturgie de la fracture

Page 112 à 121

Dés-encrage poétique : l'exil dans Concessions de Kossi Efoui

Page 122 à 127

Les lieux de la scène

III - Rythme, corps et voix

Page 128 à 140

Le corps-texte comme dernier palimpseste

Page 141 à 155

L'évaporation du corps de la femme dans le théâtre de Kossi Efoui

Page 156 à 167

Plasticité du désir de dévoration du monde dans le théâtre de Kossi Efoui

Page 168 à 179

Écritures théâtrales et cérémonies du devenir-visible

Page 180 à 187

Désappropriation / réappropriation du corps et de l'espace dans le théâtre de Kossi Efoui

Page 188 à 193

Blues, corps et voix

IV - Un théâtre de l’envol

Page 194 à 199

Blackface, blues et facéties

Page 200 à 203

A dramatist with attitude?

Page 204 à 215

La parabole du Petit Frère du rameur : les coulisses d'une veillée mortuaire

Page 216 à 221

Récupérations : La vraie vie n'existe pas ailleurs

Page 222 à 226

Nicolas Saelens hisse la grand-voile du théâtre de Kossi Efoui

Page 227 à 227

Théâtre inutile

Page 228 à 239

Tragédie et utopie chez Kossi Efoui

Page 240 à 246

Les Enfants terribles ou Le Clan des oiseaux

Page 247 à 247

Bibliographie de Kossi Efoui

Fiche technique

Africultures 2011/4 (n° 86). 248 pages.
ISSN : 1276-2458
ISSN en ligne : 2271-1732
ISBN : 9782296546844
Lien : <http://www.cairn.info/revue-africultures-2011-4.htm>

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback