Accueil Revue Numéro

Présentation

A l'occasion des dix ans de la loi du 21 mai 2001 qui reconnaissait de la traite négrière et de l'esclavage comme "crime contre l'humanité", le Comité pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage (cpmhe) et le musée du quai Branly se sont associés pour organiser un colloque international autour du thème Exposer l'esclavage. Les traites et l'esclavage ont profondément transformé la cartographie du monde, ils ont globalisé des économies, ont affecté le droit, la philosophie, les arts et ont mis en contact des cultures, des langues, des savoirs et des croyances. Ces dernières décennies, les historiens ont renouvelé le regard sur ces siècles d'histoire, en relisant les archives et en ouvrant de nouvelles pistes de recherche. Leurs travaux ont enrichi la muséographie de l'esclavage et le regard des artistes, romanciers et cinéastes. (...) Le colloque a réuni des responsables de musée, des chercheurs, des artistes et des intellectuels de pays d'Afrique, des Amériques, d'Europe, de la France et des outre-mer.


Sommaire

Introduction

Page 8 à 19

Exposer l'esclavage

Exposé général

Page 20 à 25

Exposer la résistance culturelle de l'esclave

Page 31 à 37

Consolider et développer l'exposition de l'esclavage

Page 38 à 42

L'esclave, figure de l'anti-musée ?

Page 43 à 51

Penser, représenter, exposer l'esclavage colonial

Réflexions à partir des expériences réunionnaises
Page 52 à 59

Esquisse d'une généalogie de la mémoire servile

Pratiques, méthodes, discours de l'exposition - Séance 1

Page 60 à 69

Les questions posées par le discours muséographique confronté à l'expérience esclavagiste

Page 70 à 77

International Slavery Museum : Museums and Sensitive Histories

Page 78 à 84

Histoire et mémoire de la traite et de l'esclavage à Nantes

Page 85 à 89

Bordeaux, le commerce atlantique et l'esclavage

Les nouvelles salles permanentes du musée d'Aquitaine

Pratiques, méthodes, discours de l'exposition - Séance 2

Page 90 à 97

Des Hommes sans Histoire ?, exposition au Musée des arts derniers

Page 98 à 104

Le reflux de la Diaspora

Les communautés Agoudas et Tabons de l'Afrique occidentale
Page 105 à 107

Noirs et esclaves en Colombie

Page 108 à 111

« Le Festival des divinités noires au Togo »

Page 112 à 115

Carnaval de Baranquilla et Palenque, Colombie

Page 116 à 121

Une mémoire afro-américaine de l'esclavage en devenir

Page 122 à 126

Faire la critique de l'exposition dans le musée

Page 127 à 137

Pratiques muséales au regard de l'esclavage et de la traite au Bénin

Exposer l'esclavage dans les Outre-mer

Page 138 à 141

Les expositions temporaires en Martinique

Page 142 à 149

Le musée Victor Schœlcher de Pointe-à-Pitre

Page 150 à 157

L'esclavage au Musée des cultures guyanaises

Création, médiation

Page 158 à 162

Le projet « Zomayi ». Une création théâtrale au service d'un travail de mémoire

Page 163 à 167

Terra Incognita : la traversée vers la terre inconnue

Page 168 à 169

« Je ne suis qu'un artiste »

Page 170 à 175

Raconter une histoire des migrations

Page 176 à 181

« Mon œuvre refuse l'enfermement dans une pensée victimaire »

Page 182 à 187

Restaurer une mémoire douloureuse

Page 188 à 195

L'Océan noir, une histoire de l'esclavage

Page 196 à 199

Faire du musée un lieu de présentation des arts de résistance

Synthèse générale

Page 200 à 206

Synthèse générale

Discours

Page 207 à 209

« Exposer l'esclavage »

Page 210 à 213

« Les chemins de la connaissance doivent mener à la tolérance »

Conclusion

Page 214 à 215

En guise de conclusion

Fiche technique

Africultures 2013/1 (n° 91). 224 pages.
ISSN : 1276-2458
ISSN en ligne : 2271-1732
ISBN : 9782336000350
Lien : <http://www.cairn.info/revue-africultures-2013-1.htm>

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback