Accueil Revue Numéro

Présentation

À la fin des années soixante, alors que de nombreuses nations en Afrique du Nord et au Moyen-Orient obtiennent leur indépendance, la question de la création d’industries cinématographiques nationales attire l’attention des politiques, qui y voient la possibilité de créer un sentiment national au sein des pays et une voix qui sera entendue à l’étranger. Elle suscite aussi l’intérêt de chercheurs et d’intellectuels comme le Français Georges Sadoul ou le Tunisien Tahar Cheriaa. Depuis la fin des années 1980, cette question a cependant été laissée à l’abandon. Alors que, dans ces pays, le cinéma, tant comme production que comme loisir, commence à péricliter, la recherche universitaire se consacre à l’interprétation politique et esthétique des films de la région.

Ce volume cherche à réhabiliter la recherche dédiée à la dimension socio-économique du cinéma maghrébin et moyen-oriental. La question des industries du cinéma est en effet aujourd’hui plus importante que jamais. Quelles sont les conditions dans lesquels les films sont distribués, montrés et reçus dans le contexte politique qui secoue aujourd’hui la région MENA (Moyen-Orient / Afrique du Nord) ? De quelle façon les nouvelles technologies et la démultiplication de l’accès au film bouleversent-elles les réseaux de distribution classique ? Dans quel paysage cinématographique et culturel vivent les habitants de la région MENA ? La question de la circulation des films est fondamentale car c’est la nature même du cinéma que de voyager. Voyage d’une rive de la Méditerranée à l’autre, voyage entre les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Ce voyage, facile pour certains, semés d’embûches pour d’autres, est l’oeuvre de passeurs qui sont au coeur de ce volume, des distributeurs commerciaux aux vendeurs de DVD dans leurs échoppes, des organismes européens aux organisateurs de festivals.


Sommaire

Circulation des films et région MENA
Page 4 à 19

Introduction

Page 20 à 23

Bibliographie

D’une rive de la Méditerranée à l’autre

Page 26 à 53

La circulation commerciale des films maghrébins dans les salles de cinéma en France

Alger, Bruxelles, Montpellier, Tétouan
Page 54 à 69

Une analyse de la circulation de films de la région MENA dans quatre festivals de « cinéma méditerranéen »

Page 70 à 87

La circulation des films maghrébins par des réalisatrices : une question de genre ?

Politique européenne de voisinage, partenariat euro-méditerranéen :
Page 88 à 109

Euromed Audiovisuel et circulation des œuvres cinématographiques

Page 110 à 115

Aflam à Marseille : circulation des films arabes, médiation culturelle et éducation à l'image

Page 116 à 125

Détours et retours : la mobilité des archives du cinéma algérien

Concurrences internationales dans la région MENA

Page 128 à 151

Cinéma hollywoodien en Afrique du Nord et au Moyen-Orient : une cartographie du marché

Page 152 à 159

« Pourquoi devrais-je prendre des risques et [distribuer] un film Bollywood ? »

Page 160 à 169

Promouvoir la circulation du film français en Afrique du Nord et au Moyen-Orient : Le rôle d'UniFrance films

Page 170 à 175

Aperçu du marché égyptien

Réalités des nouveaux marchés nationaux entre déclin et nouveaux espaces de circulation ?

Page 178 à 185

« Au Liban, le cinéma du monde, les films classiques, les films d'Art et d'Essai sont presque totalement absents »

Page 186 à 189

Aperçu du marché cinématographique en Israël

Page 190 à 201

Croissance exponentielle au Moyen-Orient

Algérie : une filière cinématographique en lambeaux
Page 202 à 213

Témoignages croisés

Page 214 à 233

L'exploitation des films au Maroc à l'ère des multiplexes Mégarama : la double domination ?

Page 234 à 247

La Cinémathèque de Gholhak

Portrait d'un entrepreneur :
Page 248 à 253

Najeh Slouma, propriétaire d'un vidéo-club en Tunisie

Autres circuits de valorisation des films

La distribution des films tunisiens dans les régions intérieures de la Tunisie :
Page 256 à 271

Les Maisons de la culture comme alternative au circuit commercial

Page 272 à 293

« Qu'est-ce que le cinéma, à qui est-il destiné ? »

Page 294 à 317

Les Journées cinématographiques de Carthage et la « guerre de libération cinématographique » (1966-1972)

Page 318 à 335

Rendre visible le « hors-circuit »

Les films des réalisatrices des pays du MENA dans les festivals de films de femmes en Turquie
Page 336 à 351

Circulation d'œuvres expérimentales : créativité dans les systèmes métastables

Fiche technique

Africultures 2015/1-2 (n° 101-102). 352 pages.
ISSN : 1276-2458
ISSN en ligne : 2271-1732
ISBN : 9782343085968
Lien : <http://www.cairn.info/revue-africultures-2015-1.htm>

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback