Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Agone

2013/1 (n° 50)

  • Pages : 256
  • ISBN : 9782748901788
  • Éditeur : Agone

ALERTES EMAIL - REVUE Agone

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 135 - 157 Article suivant

Résumé

Français

Nous avons déplacé notre attention des salariés vers l’encadrement en partant de l’idée que les freins aux actions collectives proviennent certes des trajectoires et de la faiblesse des ressources des premiers, mais aussi des stratégies mises en place par les seconds pour garantir, autant que possible, la réalisation quotidienne du travail. Nous décrivons ici l’une des stratégies patronales de pacification professionnelle : le fait de s’attacher une organisation syndicale particulière. En centrant l’analyse sur les relations que les syndicalistes entretiennent, non pas avec les salariés, mais avec les responsables patronaux, il s’agit de comprendre pourquoi le patronat n’est pas hostile au développement de toutes les organisations syndicales, comment il élabore avec certaines des relations de partenariat, mais aussi de quelles façons les évolutions patronales et notamment la financiarisation de l’actionnariat modifient et dégradent les relations entre patronats et syndicats.

Plan de l'article

  1. Tuer la contestation dans l’œuf
  2. Le choix patronal de s’attacher une organisation syndicale
  3. Où l’on observe un dirigeant syndical discuter avec un membre de la direction du groupe
  4. Le contenu des échanges entre responsables syndicaux et patronaux
  5. La familiarité comme forme des échanges entre responsables syndicaux & patronaux
  6. La crise du système de coopération sous l’effet de la financiarisation de l’actionnariat

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback