Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Agone

2013/1 (n° 50)

  • Pages : 256
  • ISBN : 9782748901788
  • Éditeur : Agone

ALERTES EMAIL - REVUE Agone

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 159 - 173 Article suivant

Résumé

Français

Le syndicalisme français est généralement dépeint, taux de syndicalisation à l’appui, comme particulièrement faible. Cette faiblesse serait à l’origine d’une conflictualité sociale récurrente : faute de représentants pour canaliser l’expression des salariés et de négociateurs expérimentés pour transformer ces griefs en accords, seule l’action protestataire semblerait rationnelle. L’« irresponsabilité » des organisations professionnelles serait de surcroît encouragée par les « excès » d’interventionnisme étatique. La loi du 31 janvier 2007 « de modernisation du dialogue social » impose désormais à l’État de consulter les « partenaires sociaux » préalablement à toute réforme portant sur le travail, l’emploi et la formation professionnelle. Peu de temps après était adoptée la loi du 20 août 2008 « portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du travail », qui modifie profondément les règles de représentativité syndicale.

Plan de l'article

  1. 1 - Un délégué syndical de seconde zone : le représentant de la section syndicale (RSS)
  2. 2 - Une reconnaissance accrue des syndicats… par les employeurs
  3. 3 - Vers un syndicalisme de « professionnels du dialogue social » ?
  4. 4 - Le droit syndical, nouvelle pièce du répertoire managérial

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback