Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Agone

2015/1 (n° 56)

  • Pages : 224
  • ISBN : 9782748902242
  • Éditeur : Agone

ALERTES EMAIL - REVUE Agone

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 13 - 64 Article suivant

Résumé

Français

Les mouvements de protestation sont déterminés par leur contexte, et non par l’action délibérée de ceux qui les organisent et en prennent les commandes. Les contraintes sont incontournables. Pourtant, à l’intérieur du cadre qu’elles délimitent, il reste une certaine latitude pour l’action délibérée. Les organisateurs décident de faire telle chose, et ce choix affecte le cours du mouvement. Si la marge de manœuvre est moindre qu’ils ne l’auraient souhaité, elle n’augmente cependant pas quand ils se comportent comme si les contraintes institutionnelles n’existaient pas, en optant pour des stratégies qui ne tiennent aucun compte de la situation réelle. Il est plus judicieux de prendre la mesure de ces contraintes, et de mettre à profit la latitude restante pour renforcer l’influence que peuvent gagner les classes populaires.

Plan de l'article

  1. Structures de la protestation
  2. Limites institutionnelles à la naissance d’une insurrection populaire
  3. La fabrique de l’insurrection
    1. Le système électoral, une institution structurante
    2. Position sociale et formes de contestation
  4. Les effets limités de la contestation populaire
    1. Limites des perturbations institutionnelles
    2. Limites des perturbations politiques
    3. La mort du mouvement
    4. Ce qui reste des réformes
  5. Note sur le rôle des leaders de la protestation

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback