Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Agone

2016/1 (n° 58)

  • Pages : 208
  • ISBN : 9782748902686
  • Éditeur : Agone

ALERTES EMAIL - REVUE Agone

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 51 - 72 Article suivant

Résumé

Français

« Dans les études en médecine, c'était très classique comme formation, comme mode de pensée, très normatif. Mais il y avait quand même une minorité qui était ouverte à ces problématiques : aller soigner les gens dans les quartiers populaires. Il y a eu plus tard une autre tendance, mais là, c'était une génération de jeunes qui ont plus été attirés par le profil à la Kouchner, d'un médecin qui va vers le Tiers-Monde et qui joue au médecin humaniste qui soigne les populations dans les pays en développement. Nous, on n'était pas là-dedans, c'était le mouvement d'avant, qui était d'aller vers les ouvriers, en fait, la démarche de 68 d'aller dans les quartiers difficiles et de faire une médecine différente, avec très vite un questionnement sur les pratiques. »

Plan de l'article

  1. 1. Années 1960-1970 : politiser la santé
    1. Des origines sociales relativement atypiques en faculté de médecine
    2. « Ne prenez pas de médicaments. Prenez le pouvoir »: une socialisation politique minoritaire
  2. 2. Années 1970-1980 : pour une certaine « médecine sociale »
    1. Cabinets de groupe versus centres municipaux de santé : un clivage partisan ?
    2. Pratiquer la médecine autrement
  3. 3. Années 1990 : rester engagé dans un monde défait
    1. Des quartiers populaires délaissés
    2. La déflagration sida
  4. 4. Années 2000-2010 : « répondre à la désertification médicale dans les quartiers »
    1. Une municipalité communiste face au New Public Management
    2. Passer le relais
  5. Pour conclure

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback