Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Annales. Histoire, Sciences Sociales

2013/4 (68e année)


ALERTES EMAIL - REVUE Annales. Histoire, Sciences Sociales

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 957 - 998 Article suivant

Résumé

Français

On oppose couramment aujourd’hui deux conceptions des sociétés grecques archaïques, liées pour l’une à une définition juridique et statique des groupes de statut, pour l’autre à un statut social individuel, fluide et produit de stratégies de distinction diverses. Cet article vise à dépasser cette opposition en examinant l’histoire des groupes de statut à l’époque archaïque. Après une analyse des grandes étapes de l’historiographie complexe existant sur la question, il propose une histoire des statuts dans les cités grecques en formation. La création de statuts nouveaux est un trait essentiel de l’histoire des cités, liée notamment à la dette et la guerre. Les statuts sont collectifs et souvent imposés, mais ils n’en ont pas moins une histoire qui se situe au cœur même de la formation des cités grecques. De nouveaux groupes sont créés pour répondre au besoin de main-d’œuvre des aristocraties du VIIe siècle av. J.-C. Les conflits qui en résultent aboutissent à des évolutions des systèmes alimentaires et fonciers, et cette réorganisation de l’entitlement, réponse des communautés à la crise qui les frappe, passe par la manipulation des statuts. Ce sont des conflits de classe qui amènent la définition d’un nouveau système de statuts.

English

The Making of Ancient Greek City-States : Status, Class, and the System of Land Tenure A distinction is usually drawn between two opposite notions of Archaic Greek societies, based either on a legal and static definition of status or on a personal and fluid notion of status linked to diversified strategies of social distinction. This article seeks to move beyond this opposition by examining the history of status groups in the Archaic period. It analyzes the most important moments within the complex historiography devoted to this subject and provides a history of status groups during the formative period of the city-states. The creation of new status groups was an essential feature of the city-states’ history and was primarily linked to indebtedness and war. Although statuses were collective and often imposed from the outside, they nevertheless display a historical development that is central to the formation of city-states. In the seventh century BCE, the aristocracy created new groups in response to the need for a workforce. The resulting conflict led to an evolution of the systems surrounding access to land and food. This reorganization of entitlement, which was how communities responded to the social and economic crisis they faced, was in turn based on the creation of new status groups. Social conflict led to the definition of a new system of status groups.

Plan de l'article

  1. Des statuts aux élites
    1. Moses Finley : du juridique au psychologique
    2. Statuts, performance et nouvelles conceptions des cités grecques
    3. Disparition des esclaves, disparition des classes
  2. Les statuts archaïques : diversité et dynamiques
    1. Les statuts athéniens : esclaves pour dettes, asservis pour dettes, hectémores
    2. Facteurs de la crise athénienne
    3. Hilotes et Pénestes
    4. Origines de l’esclavage marchandise
    5. Les statuts ont une histoire
  3. Une origine économique de la cité antique
    1. Les évolutions des systèmes fonciers archaïques
    2. Terre, fruits de la terre et citoyenneté
    3. Les statuts comme issue à des conflits de classe

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback