Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Annales de Normandie

2014/1 (64e année)


ALERTES EMAIL - REVUE Annales de Normandie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 189 - 214 Article suivant

Résumé

Français

Richard sans Peur imprimé en Normandie : enquête sur une logique éditoriale (fin xvie-début xixe siècle). – En dépit des difficultés qui se présentent encore pour reconstituer les différents niveaux de conjoncture où elle s’inscrit, il est possible de tenter de cerner la logique éditoriale qui a régi la publication en Normandie des romans de chevalerie, et particulièrement de Richard sans Peur, de la fin du xvie au début du xixe siècle. Les témoins conservés ou repérés nous l’apprennent : Richard sans Peur, comme la plupart des autres romans chevaleresques appelés à se transmettre, ne commence à être publié, à Rouen comme à Troyes, que dans le cadre d’un vaste mouvement de popularisation de titres édités jusque-là exclusivement à Paris et à Lyon – mouvement qui se développe au tournant des xvie et xviie siècles et donne naissance à la « Bibliothèque bleue ». Grâce à sa brièveté, Richard sans Peur va résister au cours de l’Ancien Régime aux phases successives d’érosion du corpus chevaleresque au sein de la Bibliothèque bleue normande.
Jusqu’à la première moitié du xixe siècle, il totalise au moins 13 éditions de Rouen, trois de Caen (à partir des années 1780), une de Falaise (1811), et présente deux versions distinctes. Le texte de la plus ancienne et majoritaire (Rouen) a subi quantitativement assez peu de modifications, mais son ancrage normand, loin d’être cultivé, semble bien avoir été gommé par les coupes malencontreuses qu’ont opérées les imprimeurs/libraires rouennais dans les derniers chapitres.

Mots-clés

  • Bibliothèque bleue
  • Caen
  • Édition (xviie-xixe siècle)
  • Falaise
  • Normandie
  • Richard sans Peur
  • Romans de chevalerie
  • Rouen

English

The Norman editions of Richard the Fearless : editorial choices (16th – 19th centuries)Despite the difficulty of understanding all the events, it is possible to try and understand the editorial logic that inspired the publication of chivalrous novels – notably that of Richard the Fearless – from the 16th to the 19th century in Normandy. The evidence that has been preserved illustrates that chivalrous stories that lasted were published in Rouen or Troyes as part of the popular edition known as the “Bibliothèque bleue” first edited in Paris and Lyon at the end of the 15th century. The life of Richard the Fearless resisted the erosion of chivalry novels because it was short and to the point. Before 1850, there were at least 13 editions in Rouen, 3 in Caen, one in Falaise with two distinct versions. The oldest version (that of Rouen) dominated with few modifications except for its Norman identity, which were excised by Rouen editors in the final chapters.

Keywords

  • popular editions
  • Caen
  • publishing (17th-18th centuries)
  • Falaise
  • Normandy
  • Richard the Fearless
  • Rouen
  • Chivalry

Plan de l'article

  1. Niveaux de conjoncture à reconstituer et défi documentaire
  2. Pour une conjoncture française de l’édition chevaleresque
  3. L’essor de Rouen et de Troyes et le tournant du XVIIe siècle
  4. Part et caractéristiques de l’édition chevaleresque dans cet essor provincial
  5. Les éditions normandes de Richard sans Peur : pour une vue d’ensemble
  6. Les éditions Costé (avant 1620 et après 1632)
  7. Jean-Baptiste I Besongne : « fondateur » ou relais ?
  8. Jean III Oursel et la poursuite du processus
  9. Jean-François Behourt : une ample confirmation malgré l’absence d’édition conservée
  10. Les éditions de la veuve de Jean-François Behourt et de Pierre Seyer et les dernières éditions rouennaises
  11. Les éditions de Caen et de Falaise (fin xviiie siècle-1811) : une autre tradition normande ?

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback