Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Approche Centrée sur la Personne. Pratique et recherche

2013/2 (n° 18)

  • Pages : 88
  • DOI : 10.3917/acp.018.0005
  • Éditeur : ACP-PR

ALERTES EMAIL - REVUE Approche Centrée sur la Personne. Pratique et recherche

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 5 - 29 Article suivant

Résumé

Français

Une nuit, bien des années après sa mort, Carl Rogers apparut à Howard Kirschenbaum – dans un rêve ? Il s’ensuivit une conversation sur le développement de l’Approche centrée sur la personne avant et après la mort de Rogers. Rogers a-t-il suivi les développements de l’approche depuis 1987 ? Comment les ressent-il ? Que pense-t-il des variations sur l’Approche centrée sur la personne : thérapie par le jeu centrée sur l’enfant, thérapie expressive centrée sur la personne, psychothérapie orientée sur le focusing, thérapie expérientielle ou centrée sur les émotions, etc. ? Toutes ces thérapies sont-elles des « thérapies centrées sur la personne » ou l’Approche centrée sur la personne originelle est-elle seule digne de ce nom ? Comment Rogers définit-il vraiment l’« Approche centrée sur la personne » ? Comment voit-il le développement d’associations centrées sur la personne, en particulier l’Association pour le Développement de l’Approche Centrée sur la Personne[1] ? Dans une de ces entrevues, peut-être la dernière, le biographe de Rogers pousse irrévérencieusement son vieil ami à définir ses propres termes et à prendre parti sur certaines des controverses concernant le mouvement centré sur la personne qui ont lieu actuellement.

Mots-clés

  • Carl Rogers
  • centré sur la personne
  • centré sur le client
  • psychothérapie
  • counselling
[1]

N.d.t. : en anglais Association for the Development of the Person-Centered Approach (ADPCA).


© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback