Accueil Revues Revue Numéro Résumé

ArchéoSciences

2016/1 (n° 40)


ALERTES EMAIL - REVUE ArchéoSciences

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 163 - 180

Résumé

Français

Les travaux miniers anciens des Barrencs, situés dans la vallée de l’Orbiel sur un plateau qui sépare les villages de Lastours et de Fournes-Cabardès (Aude), ont été découverts dès la fin du xix e siècle. Pendant plus d’un siècle ils ont été présentés comme l’œuvre des Romains. Entre 2009 et 2012 les travaux miniers ont fait l’objet d’un projet de recherche porté par une équipe spécialisée dans l’archéologie minière du laboratoire TRACES de l’université de Toulouse 2-Jean Jaurès. Les recherches ont mis en évidence un vaste complexe minier qui a exploité des structures filoniennes verticales à sub-verticales démontrant une parfaite organisation et un haut niveau technique de la part des mineurs. Cette nouvelle étude a permis de faire remonter la plus grande partie de l’activité minière au second âge du Fer. L’étude géologique menée en interaction directe avec les investigations archéologiques démontre une excellente maîtrise de l’exploitation, basée sur une bonne connaissance géologique empirique. Elle a guidé les anciens mineurs lors de la reconnaissance du gisement et, par la suite, pour l’exploitation des zones riches. Les analyses minéralogiques et élémentaires réalisées sur un échantillonnage systématique conduit au sein des travaux étudiés mettent en évidence une minéralisation épithermale riche en cuivre, argent et plomb. La composition minéralogique des minerais du gisement est dominée par la pyrite, la chalcopyrite, les « cuivres gris » argentifères, la galène et la galène argentifère, la sphalérite et des sulfures de cuivre souvent argentifères. Des sulfures et des sulfosels complexes d’argent, de cuivre et de plomb constituent la fraction mineure. Il ressort que pour les anciens mineurs, le minerai exploité était riche en cuivre, en argent et en plomb. Mais, la mine est loin d’avoir révélé tous ses secrets et des recherches complémentaires seront nécessaires pour estimer les volumes de minerai extrait, les modalités de traitement des minerais, le type de production ou le commerce.

Mots-clés (fr)

  • argent
  • cuivre
  • plomb
  • mine
  • âge du Fer
  • gîtologie

English

The Barrencs Gallic mining network (Aude, France) in its geological and mineralogical context The ancient mining works of Barrencs, situated in the Orbiel valley on a plateau between the Lastours and Fournes-Cabardès villages (Aude, France), were discovered at the end of the 19th c. For more than a century these were thought to be Roman in origin. Between 2009 and 2012, the mining works have been studied as part of a research program carried out by a mining archaeological specialised team of TRACES laboratory of Toulouse 2 - Jean Jaurès University. The study identified a vast mining complex that exploited vertical to sub-vertical vein structures, showing perfect organisation and a high technical level of the miners. It also permitted to push back in time the mining activity, to the Iron Age. The geological study, carried out in close relation with the archaeological investigations, shows an excellent mining proficiency, based on a good geologic empirical knowledge that guided the ancient miners, both for ore deposit survey and for its eventual extraction. The mineralogical and elemental analyses conducted via a systematic sampling through out the entire studied mine area, showed that the area under study is rich in copper, silver, and lead epithermal mineralisations. The composition of mineralogical ore deposits is dominated by pyrite, chalcopyrite, silver-bearing “gray coppers”, galena and silver-bearing galena, sphalerite, and copper sulphides (often argentiferous). Complex silver-copper-lead sulphides and thiosalts are present in smaller proportions. It appears that, for the ancient miners, the mined ore was rich in copper, silver and lead. Theses first results are quite promising and further study will focus on other issues, such as the ore volumes extracted, the ore treatment methods, and the types of production or trading areas; all important for the total comprehension of this ancient mining complex.

Mots-clés (en)

  • silver
  • Iron Age
  • copper
  • lead
  • mine
  • ore deposit

Plan de l'article

  1. 1. Introduction
    1. Localisation et historique des recherches
    2. Les Barrencs, une vaste mine du second âge du Fer à l’Antiquité
    3. Objectifs et méthodologie
  2. 2. Apports de l’analyse géo-archéologique
    1. La structure filonienne du Mourral de la Grave
      1. Contexte géologique général
      2. Le contrôle tectonique de la minéralisation
      3. Les textures de minéralisation
    2. Nature et distribution spatiale de la minéralisation Cu-Ag-Pb du Mourral de la Grave
      1. Les teneurs en métaux du minerai
      2. Composition minéralogique des corps filoniens
    3. L’influence des facteurs gîtologiques et minéralogiques sur l’architecture et la dynamique de l’exploitation
  3. 3. Conclusions et perspectives

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback