Accueil Revues Revue Numéro Article

Comptabilité - Contrôle - Audit

2010/3 (Tome 16)


ALERTES EMAIL - REVUE Comptabilité - Contrôle - Audit

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 187 - 188
1

Iaroslav Viatcheslavovitch Sokolov, le plus célèbre comptable russe de la fin du xxe et du début du xxie siècle est décédé le 21 juillet 2010. Il avait dirigé la chaire de comptabilité de l’Institut du commerce de Saint-Pétersbourg pendant 25 ans et pendant ses dernières 10 années la chaire de statistique, de comptabilité et d’audit de l’Université d’État de Saint-Pétersbourg.

2

Représentant la troisième génération de comptables, Iaroslav Sokolov est né le 11 janvier 1938 à Leningrad dans la famille de Viatcheslav Dmitrievitch Sokolov (1893-1982), un célèbre comptable russe, fondateur du club des comptables de Leningrad. Savant, pédagogue remarquable, personnage hors du commun, il a en grande partie orienté le développement des sciences comptables modernes. Il a publié plus de 600 travaux scientifiques. Sous sa direction, 60 étudiants et chercheurs ont obtenu leur doctorat. Ses travaux dans le domaine de la théorie et de l’histoire de la comptabilité constituent une époque dans le développement de la pensée économique. Iaroslav Sokolov est devenu le premier président de l’Institut Russe des Comptables professionnels. Il présidait la Chambre des Auditeurs de la région Nord Ouest de la Russie, il était membre du Comité Méthodologique de la Comptabilité auprès du Ministère des Finances de Russie ; il était membre de l’Académie Internationale des historiens de la Comptabilité et avait participé à tous les congrès européens de comptabilité de ces 20 dernières années ainsi qu’à certains congrès français.

3

Il était un savant reconnu mondialement. Pratiquement toutes les personnalités clés de la science comptable moderne connaissaient les travaux du professeur Sokolov et coopéraient activement avec lui. Il a fait connaître à la Russie les idées des grands comptables anciens du monde entier. Il a fait découvrir les travaux d’auteurs contemporains y compris des Français B. Colasse et J. Richard, travaux, dont la publication en russe a été réalisée grâce à ses efforts et avec sa présentation. Il a fait découvrir la théorie et la pratique comptable russe aux comptables du monde entier. Son livre consacré à la comptabilité en Russie a été publié aux États Unis (Accounting, Auditing and Taxation in the Russian Federation, Dallas 1998). C’est lui qui a rédigé la partie consacrée à la Russie dans le « European Accounting Guide ». Son article « In defense of Russian Accounting, a reply to foreign critics » a été publié dans la European Accounting Review, 1996, vol. 5, n° 4. Les recherches de Iaroslav Sokolov : « Luca Pacioli in Russia », consacrées au développement des idées de Pacioli chez les comptables russes, ont été publiées dans « Contabilita e Culture Aziendale » (2004), vol. IV, n° 2. Beaucoup de ses travaux sur le thème de la formation des comptables ont été publiés à l’étranger.

4

Sur la théorie de la comptabilité, Iaroslav Sokolov a publié une série de travaux qui sont devenus des classiques de la pensée comptable russe, les principaux étant : « Introduction à la théorie de la comptabilité », (1979), « Systèmes informatiques et problèmes théoriques de la comptabilité », 1981, « Les bases de la théorie de la comptabilité », (2000), « La comptabilité comme somme des faits économiques », (2010).

5

Dans le domaine historique, Iaroslav Sokolov est connu comme éditeur de Luca Pacioli et auteur de sa première biographie en russe, et aussi comme auteur de la première monographie en russe sur l’histoire de la comptabilité, et de nombreuses recherches sur ses différents aspects (mouvements professionnels, publications comptables). Ses principaux travaux sont : « Luca Pacioli – homme et penseur », (1974, 1983, 1994, 2001) ; « Histoire du développement de la comptabilité », 1985, « Comptabilité : des sources à nos jours » (1996).

6

Homme aux multiples talents, Iaroslav Sokolov ne se limitait pas à la comptabilité. Il s’intéressait à Shakespeare dont il avait scrupuleusement étudié l’art et publié des recherches : « Shakespeare : l’argent, le crédit et la comptabilité » (1996). Sa disparition touche beaucoup de gens notamment le monde des comptables français qu’il aimait beaucoup.

Pour citer cet article

Richard Jacques, « Hommage à Iaroslav Viatcheslavovitch Sokolov », Comptabilité - Contrôle - Audit, 3/2010 (Tome 16), p. 187-188.

URL : http://www.cairn.info/revue-comptabilite-controle-audit-2010-3-page-187.htm
DOI : 10.3917/cca.163.0187


Article précédent Pages 187 - 188
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback