Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Comptabilité - Contrôle - Audit

2013/1 (Tome 19)


ALERTES EMAIL - REVUE Comptabilité - Contrôle - Audit

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 117 - 142 Article suivant

Résumé

Français

Cet article étudie la relation entre les révisions de prévision de bénéfice par action formulées par les analystes financiers de la zone Euro, et les variations des cours boursiers des titres analysés, lors de la crise financière de 2007-2008. L’étude montre qu’en 2008, année de crise financière, les rentabilités des titres ont eu un pouvoir explicatif plus important et ont impacté de manière plus significative les révisions des prévisions de ces mêmes titres que durant l’année 2006, année de référence. À partir de ces résultats, nous concluons que les analystes n’ont pas délaissé les informations provenant des bourses lors du krach boursier, mais au contraire, ont tenu plus fortement compte des sentiments du marché dans l’ajustement de leurs propres prévisions, contrairement à ce qu’avaient observé Ang et Ma (2001) sur les places asiatiques en 1997. Bien plus, ils n’ont pas hésité à diminuer fortement leurs prévisions à court terme de résultats, allant bien au-delà des effets des facteurs estimés avant la crise. Ceci se traduit par une sensibilité accrue des variations des prévisions des analystes aux fluctuations des cours boursiers et reste cohérent avec une perception par l’ensemble de ces acteurs du caractère transitoire de ces dégradations.

Mots-clés

  • marché boursier
  • prévisions des analystes
  • résultat comptable

English

The reactivity of financial analysts in times of crisis within the EurozoneThis paper studies the link between stock price changes and analyst earnings per share (EPS) forecast revisions in the Eurozone during the 2007-2008 financial crisis. The study shows that in 2008, the importance of stock returns in explaining changes in analysts’ earnings forecasts was higher and their impact was more significant than during the benchmark year 2006. These results lead us to conclude that analysts did not ignore information from stock exchanges during the market crash but instead relied on them more heavily to adjust their forecasts, contrary to what Ang et Ma (2001) observed on the Asian markets in 1997. In addition, analysts did not shy away from strong downward revisions of their forecasts, above and beyond the effects of factors estimated pre-crisis. This is evidenced by an increased sensitivity of changes in analysts’ forecasts to stock price variation and is consistent with a widespread perception by market participants of the transitory effect of the deterioration.

Keywords

  • financial markets
  • analysts forecast
  • accounting earnings

Plan de l'article

  1. Introduction
  2. 1 - Revue de la littérature et hypothèses
  3. 2 - Les données
    1. 2.1 - Les variables
    2. 2.2 - L’échantillon
    3. 2.3 - Les statistiques descriptives
  4. 3 - La méthode
  5. 4 - Les résultats
    1. 4.1 - Les révisions des prévisions en période de crise versus celles de la période pré-crise
    2. 4.2 - Estimation des différences dans les prises en compte des variations de cours entre les périodes pré-crise et crise
  6. 5 - La réactivité des analystes et les caractéristiques des titres
  7. 6 - Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback