Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Comptabilité - Contrôle - Audit

2013/1 (Tome 19)


ALERTES EMAIL - REVUE Comptabilité - Contrôle - Audit

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 91 - 116 Article suivant

Résumé

Français

Cette recherche aborde la problématique de l’introduction du contrôle de gestion en PME en mobilisant l’analyse stratégique de Crozier et Friedberg (1977). Une étude de cas est menée dans une PME souhaitant formaliser et instrumenter sa gestion interne. Deux méthodologies d’accès au terrain sont mobi-lisées : la recherche action puis l’observation participante. Trois tentatives infructueuses sont successivement lancées et conduisent à la démission de deux directeurs administratifs et financiers. Il est mis en évidence que ces échecs sont dus aux comportements paradoxaux des acteurs stratégiques de la PME que sont le dirigeant et l’expert-comptable. Dans ce cas, la recherche montre que l’introduction du contrôle de gestion par le directeur administratif et financier est perçue comme une menace qui vient remettre en question leurs zones d’incertitude et donc leurs pouvoirs.

Mots-clés

  • contrôle de gestion
  • PME
  • zone de pouvoir
  • acteurs stratégiques

English

A study of management control introducing process in SME using the strategic analysis framework of Crozier and FriedbergThis research paper deals with the issue of introducing management control in Small and Medium sized Enterprises. To complete existing research in the field, this piece of research focuses on a socio-political perspective by using the framework of the Crozier and Friedberg strategic analysis (1977). The research is based on a case study which was carried out within a SME and mobilized two research methods of access to the field : action research followed by participatory observation. The analysis of 3 failures encountered by the company during the introduction of management control tools highlights inherent mechanisms to the development of management control within SME’s. This proved that the interaction between the 3 strategic actors i.e. the Chief Executive Officer, the Chartered Accountant and the Chief Financial Officer determines the methods of introducing management control tools. The action of the CFO is perceived as a threat, which challenges the areas of uncertainty controlled by the two other actors and questions their power within the company.

Keywords

  • management control
  • SME
  • (areas of) power
  • strategic actors

Plan de l'article

  1. Introduction
  2. 1 - Le système d’action concret de la PME
    1. 1.1 - L’analyse stratégique de Crozier et Friedberg
    2. 1.2 - Les acteurs clés du fonctionnement de la PME
      1. 1.2.1 - Le dirigeant, acteur moteur de l’entreprise
      2. 1.2.2 - L’expert-comptable, acteur complémentaire
      3. 1.2.3 - Le directeur administratif et financier, un acteur en émergence
  3. 2 - L’étude de cas conduite chez Alpha Mode
    1. 2.1 - Le terrain de la recherche : une PME familiale en forte croissance
      1. 2.1.1 - Développement de l’entreprise
      2. 2.1.2 - Évolution du fonctionnement interne
    2. 2.2 - Une méthodologie d’investigation en profondeur
      1. 2.2.1 - Une recherche action puis une observation participante
      2. 2.2.2 - Un processus de collecte de données multiples
  4. 3 - Le processus d’introduction du contrôle de gestion chez Alpha Mode : trois tentatives infructueuses
    1. 3.1 - Une première approche budgétaire pour optimiser l’allocation des ressources et responsabiliser les acteurs
    2. 3.2 - Une seconde approche orientée qualité pour optimiser les processus
    3. 3.3 - Une troisième approche comptable de maîtrise des charges
    4. 3.4 - Bilan des trois tentatives
  5. 4 - Analyse des échecs de l’introduction du contrôle de gestion chez Alpha Mode à la lumière du modèle de Crozier et Friedberg
    1. 4.1 - Identification des causes des échecs de l’introduction du contrôle de gestion
      1. 4.1.1 - Modélisation des trois tentatives à travers la grille de crozier et friedberg
      2. 4.1.2 - La perte du contrôle panoptique et clanique pour les dirigeants
      3. 4.1.3 - La perte de la rentabilité économique de ses missions pour l’expert-comptable
    2. 4.2 - Analyse des stratégies développées par les acteurs
      1. 4.2.1 - Une croissance externe instrumentée par le dirigeant et l’expert-comptable au profit de leur stratégie de contrôle des informations
      2. 4.2.2 - Une « participation apathique » non acceptée par les directeurs administratif et financier
    3. 4.3 - Quelles implications pour la maîtrise des jeux d’acteurs lors de l’introduction du contrôle de gestion ?
      1. 4.3.1 - Un contrôle organisationnel marqué par les jeux de pouvoir
      2. 4.3.2 - Préconisations sur la gestion des jeux d’acteurs
  6. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback