Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Comptabilité - Contrôle - Audit

2013/2 (Tome 19)


ALERTES EMAIL - REVUE Comptabilité - Contrôle - Audit

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 101 - 132 Article suivant

Résumé

Français

Cet article étudie l’usage du contrôle interactif dans le domaine environnemental. Pour ce faire, un modèle d’analyse est conçu en mobilisant les travaux de Simons (1995) et la théorie instrumentale des parties prenantes. Ce modèle théorique définit les trois dimensions du contrôle interactif : les formes d’interactivité (verticale, horizontale, externe), les fréquences d’interactivité (forte, moyenne, faible) et les niveaux de décision (stratégique, tactique, opérationnel). Quatre configurations types émergent de la confrontation du modèle aux données empiriques issues de dix études de cas : éco-concepteurs, éco-institutionnels, éco-gestionnaires et éco-éducateurs. Ces configurations montrent les divers rôles du contrôle de gestion environnemental interactif dans les entreprises : stratégique, politique, tactique et pédagogique. Ces résultats permettent de tirer des enseignements pour les recherches futures.

Mots-clés

  • contrôle de gestion environnemental (CGE)
  • contrôle interactif
  • parties prenantes
  • configurations
  • innovations vertes

English

Configurations of the Interactive Use of Environmental Management ControlThis paper explores interactive use of environmental management control. In order to do this, a theoretical model is designed by mobilizing the framework of Simons (1995) and instrumental stakeholder theory. This model defines three dimensions of interactive control: forms of interactivity (vertical, horizontal, external), frequencies of interactivity (high, medium, low) and decision levels (strategic, tactical, operational). Four typical configurations have emerged from the confrontation of the model to empirical data from ten case studies: eco-designers, eco-institutional, ecomanagers and eco-educators. These configurations show the diverse roles of interactive environmental management control in firms: strategic, political, tactical and educational. These results provide lessons for future research.

Keywords

  • environmental management control (EMC)
  • interactive control
  • stakeholders
  • configurations
  • green innovations

Plan de l'article

  1. Introduction
  2. 1 - Le cadre conceptuel de la recherche : la problématique du contrôle interactif dans le domaine environnemental
    1. 1.1 - Le contrôle interactif, un concept novateur dont les contours restent à préciser
    2. 1.2 - Le contrôle interactif dans le domaine environnemental, un processus ouvert aux parties prenantes ?
    3. 1.3 - Proposition d’un modèle d’analyse du contrôle de gestion environnemental interactif
  3. 2 - L’étude de cas multisites comme méthodologie de recherche
    1. 2.1 - La justification de l’étude de cas multisites et la sélection des cas
    2. 2.2 - La collecte et l’analyse des données
  4. 3 - Les résultats de la recherche : l’émergence de quatre configurations types de contrôle de gestion environnemental interactif
    1. 3.1 - Les éco-concepteurs ou l’utilisation du contrôle de gestion environnemental interactif dans une perspective stratégique
      1. L’analyse des formes et fréquences d’interactivité
      2. L’interprétation des niveaux de décision
    2. 3.2 - Les éco-institutionnels ou l’utilisation du contrôle de gestion environnemental interactif à des fins politiques
      1. L’analyse des formes et fréquences d’interactivité
      2. L’interprétation des niveaux de décision
    3. 3.3 - Les éco-gestionnaires ou l’utilisation du contrôle de gestion environnemental interactif dans une visée tactique
      1. L’analyse des formes et fréquences d’interactivité
      2. L’interprétation des niveaux de décision
    4. 3.4 - Les éco-éducateurs ou l’utilisation du contrôle de gestion environnemental interactif dans une optique pédagogique
      1. L’analyse des formes et fréquences d’interactivité
      2. L’interprétation des niveaux de décision
    5. 3.5 - La synthèse des configurations
  5. Discussion et conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback