Accueil Revues Revue Numéro Article

Comptabilité - Contrôle - Audit

2013/3 (Tome 19)


ALERTES EMAIL - REVUE Comptabilité - Contrôle - Audit

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 153 - 155
1

Ils ont soutenu une thèse

Cédric Aubin, DÉCIDER À L’HÔPITAL. Du dialogue de gestion aux dispositifs de prescription réciproque. Direction : Jean-Pierre Claveranne, 19 septembre 2013, Université Jean-Moulin Lyon 3

2

Les politiques de régulation menées en France ces dernières années conduisent l’hôpital à des transformations en profondeur pour améliorer sa performance. Les individus et les groupes doivent s’organiser pour atteindre des objectifs en commun. Disposer d’un système d’information décisionnel (SID) approprié pour mieux décider devient plus que jamais un enjeu majeur. L’appui des processus de décision de gestion est rendu possible par l’utilisation d’outils et de procédures d’aide à la décision assurant un partage et une diffusion importante de l’information. La compréhension de ces mécanismes appuie la thèse que l’appropriation de tels dispositifs n’est possible que par la prise en compte d’un triptyque formé de trois dimensions : la conception, l’usage et le sens. Pour illustrer ce modèle d’analyse, une étude de cas unique est réalisée au sein d’un hôpital pendant quatre années, et porte sur l’analyse des mécanismes d’appropriation du SID pendant la transformation de l’organisation engagée dans l’établissement. Trois résultats principaux se dégagent : concernant l’usage, l’élargissement des parties prenantes des décisions aux pôles cliniques montre à la fois l’effet de la structure organisationnelle sur les besoins en information décisionnelle et la difficulté pour les concepteurs à gérer la pluralité des usages ; concernant la conception, l’étude met en lumière le rôle capital d’un prescripteur bien identifié, l’observatoire médico-économique, qui assigne les objectifs de création et garantit l’équilibre entre les prescriptions et les stratégies individuelles de l’ensemble des acteurs inclus dans le projet de transformation ; Enfin, le résultat le plus marquant concerne le double effet de la variable « création de sens » sur les usages. Se produit ainsi un effet direct à travers l’engagement des décideurs des pôles dans l’élaboration du plan stratégique de l’hôpital et un effet indirect via le processus de conception du système coopératif d’aide à la décision.

3

Mots-clés : hôpital, performance, gouvernance, aide à la décision, systèmes d’information, conception, usage, sens, prescription, appropriation.

Émilie Bérard, RÔLE DES INSTRUMENTS DE GESTION AU SEIN DES ORGANISATIONS : UNE APPROCHE SOCIOMATÉRIELLE. Le cas de l’usage des comptes de résultat analytique et des budgets dans un hôpital public, Direction : Olivier Saulpic et Philippe Zarlowski, 28 août 2013, ESCP-Europe, Université Paris 1

4

La thèse aborde la thématique des instruments de gestion, traitée à partir du cas de l’usage des Comptes de Résultat analytique (CREA) et des budgets au sein d’un hôpital public français. Est étudiée plus précisément la question du rôle joué par les instruments de gestion au sein des organisations : dans quelle mesure ceux-ci façonnent-ils l’organisation dans laquelle ils sont mis en œuvre, ou sont eux-mêmes façonnés par le contexte social dans lequel ils s’inscrivent. Le cadre théorique mobilisé est celui de la sociomatérialité. Les approches d’Orlikowski dans un premier temps, puis de Léonardi dans un second temps, sont mises en perspectives et, tout particulièrement, leurs controverses relatives à la nature de l’instrument : l’ontologie relationnelle développée par Orlikowski qui envisage le social et le matériel comme deux phénomènes ontologiquement inséparables est alors opposée à l’approche de l’ontologie dualiste telle qu’elle est appréhendée par Léonardi selon laquelle si le social et le matériel apparaissent comme co-construits, ils demeurent – du moins en partie – deux entités distinctes qui ensuite s’imbriquent mutuellement. À partir de l’étude du cas d’un centre hospitalier français, reprenant la notion d’« affordance » développée par Léonardi, Émilie Bérard conclut notamment sur l’hypothèse d’un assemblage sociomatériel dans lequel s’insère l’instrument de gestion, ce dernier pouvant également être conçu comme une source d’affordances. En mobilisant ainsi le cadre conceptuel de la sociomatérialité, la thèse permet ainsi de mettre en avant plusieurs propositions : les instruments de gestion encadrent et orientent les usages sociaux en ce qu’ils exercent une contrainte sur l’action à travers leurs caractéristiques techniques qui représentent alors des affordances pour l’action ; les usages sociaux ne sont pas déterminés par la contrainte imposée par les instruments, de multiples usages restent possibles à partir d’un même instrument ; les dimensions sociales et matérielles sont largement confondues dans la pratique et difficiles à isoler dans une activité qui est constamment en train de s’inventer. Il est donc indispensable d’étudier les instruments dans leur dimension d’usage.

5

Mots-clés : hôpital, instruments de gestion, sociomatérialité, affordance, compte de résultat analytique, budget.

Jérémie Gorget, COMMENT ÉVITER LES EFFETS PERVERS D’UN INDICATEUR DE CONTRÔLE DE GESTION. Direction : Robert Paturel, 25 septembre 2013, Université de Bretagne Occidentale

6

Le management par indicateurs est devenu un véritable phénomène de société. Rares sont les contributions traitant de la mesure des dysfonctionnements provoqués par les indicateurs. Pourtant, selon certains sociologues, la société serait « malade de la gestion ». L’auteur propose d’étudier les effets pervers des indicateurs de contrôle de gestion et de rechercher les moyens de les éviter. À partir d’observations exploratoires et d’une revue de littérature, il dresse une typologie des effets pervers et une liste de principes de management à respecter pour les réduire. Les propositions alors émises sont ensuite confrontées aux résultats d’une observation participante au sein d’une grande entreprise industrielle du secteur aéronautique. Les résultats lui permettent alors de soutenir la thèse du caractère potentiellement dangereux du management par indicateurs. Quand un indicateur est utilisé à des fins de jugement, son utilisation a davantage de chances de produire de multiples effets pervers qui dégradent la performance au lieu de l’améliorer. Ces effets pervers sont des invariants qui peuvent être modélisés sous la forme d’une typologie. Pour les éviter ou les réduire, les managers doivent appliquer certaines méthodes de management. Ils doivent aussi posséder une bonne connaissance du terrain et du processus de construction de l’indicateur.

7

Mots-clés : management par indicateurs, contrôle de gestion, indicateurs, effets pervers, dysfonctionnements, information, système, entreprise, modèle.

Catherine Pouget Cauchy, LE CONTRÔLE COGNITIF DE LA GENÈSE. Contribution à une technologie de la conception. Direction : Henri Bouquin 10 décembre 2012, Université Paris Dauphine

8

La thèse porte sur l’étude de projet en l’élargissant à sa genèse, la création et la conception tout en le singularisant et en détaillant ses sous-processus cognitifs basiques et supérieurs afin de discuter d’un contrôle adapté. La thèse s’appuie sur une approche cognitive et systémique. Elle se situe dans le champ des sciences de gestion et cognitives et participe d’une technologie de la conception relative aux outils et aux méthodes mais aussi à la démarche, ainsi qu’à la pensée et à la réflexion. Elle présente une revue de littérature sur la création mettant en avant les travaux de recherche dans les domaines littéraire et artistique. La conception est étudiée au travers des domaines qui ont marqué l’élaboration de son cadre théorique : l’architecture en particulier, l’ingénierie et la recherche. Le contrôle est défini en s’appuyant sur les travaux en théorie des organisations. La recherche qualitative d’essence compréhensive et interprétative repose sur une démarche anthropologique de type abductif. L’étude empirique mobilise la méthode d’analyse de contenu et restitue des études de cas de création d’entreprise complétées par celles de cas de création d’activité respectivement au sein d’une organisation apprenante et de grandes organisations. Elle illustre une conception entre deux mondes qui se caractérise par un processus polycyclique appelant non pas un contrôle mais des contrôles : modulaire, interactif et intelligent. Leur syzygie concourt à une certaine maîtrise de la conception, sans annihiler la créativité et la progression par la vigilance, la mise sous contrôle et la régulation au-delà d’un contrôle classique.

9

Mots-clés : Contrôle de gestion, Sciences cognitives, Gestion de projet, Systémique, Entreprise Création

Titres recensés

  1. Cédric Aubin, DÉCIDER À L’HÔPITAL. Du dialogue de gestion aux dispositifs de prescription réciproque. Direction : Jean-Pierre Claveranne, 19 septembre 2013, Université Jean-Moulin Lyon 3
  2. Émilie Bérard, RÔLE DES INSTRUMENTS DE GESTION AU SEIN DES ORGANISATIONS : UNE APPROCHE SOCIOMATÉRIELLE. Le cas de l’usage des comptes de résultat analytique et des budgets dans un hôpital public, Direction : Olivier Saulpic et Philippe Zarlowski, 28 août 2013, ESCP-Europe, Université Paris 1
  3. Jérémie Gorget, COMMENT ÉVITER LES EFFETS PERVERS D’UN INDICATEUR DE CONTRÔLE DE GESTION. Direction : Robert Paturel, 25 septembre 2013, Université de Bretagne Occidentale
  4. Catherine Pouget Cauchy, LE CONTRÔLE COGNITIF DE LA GENÈSE. Contribution à une technologie de la conception. Direction : Henri Bouquin 10 décembre 2012, Université Paris Dauphine

Pour citer cet article

  Dejean Frédérique, Naro Gérald, « La revue des HDR et des thèses », Comptabilité - Contrôle - Audit, 3/2013 (Tome 19), p. 153-155.

URL : http://www.cairn.info/revue-comptabilite-controle-audit-2013-3-page-153.htm
DOI : 10.3917/cca.193.0153


Article précédent Pages 153 - 155
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback