Accueil Revues Revue Numéro Article

Comptabilité - Contrôle - Audit

2015/3 (Tome 21)


ALERTES EMAIL - REVUE Comptabilité - Contrôle - Audit

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 185 - 189

Yulia Altukhova, Comptabilité agricole et développement durable : étude comparative de la Russie et de la France, Soutenue le 27 mai 2013 Direction : Jacques Richard, Université Paris Dauphine, Sciences de Gestion

1

Cette thèse montre qu’on trouve dans le domaine agricole des exemples de véritables comptabilités environnementales répondant aux enjeux de la durabilité forte, c’est-à-dire d’un développement qui respecte les seuils physiques environnementaux caractérisant le niveau minimum du capital naturel à conserver. Cette thèse montre aussi que l’agriculture est bien en avance par rapport aux autres secteurs de l’économie dans ce domaine de la comptabilité verte et de la responsabilité sociale. Elle s’appuie sur une étude des cas concrète au sein de la Bergerie Nationale de Rambouillet (France) avec une comparaison à celle d’une exploitation russe, la SA de type fermé « Selskie zori », et illustre ce que pourrait être une vraie pratique de comptabilité environnementale orientée vers une durabilité de type fort. Elle s’inscrit dans le prolongement de la recherche en comptabilité qui considère cette dernière comme une technique subjective dans le sens où elle est fonction d’un sujet qui a le pouvoir (Richard, 1980, 2012 ; Tinker et al., 1982 ; Cooper et Sherer, 1984 ; Tinker, 1984, 1985 ; Hopper et al., 1987 ; Cooper et al., 1989 ; Colasse, 1997, 2005, 2007 ; Christophe, 2000 ; Catchpowle et al., 2004 ; Antheaume et Christophe, 2005 ; Chiapello, 2012).

2

Mots-clés : comptabilité environnementale, indicateurs de durabilité, agriculture.

Nadia Ben Ayed, Les pratiques de calcul des coûts dans les PME en Tunisie : de l’approche opérationnelle à l’approche stratégique, Soutenue le 23 juin 2015, Université de Lille 2 Direction : Yves Levant et Habib Affes

3

Les PME tunisiennes sont confrontées à un problème de performance. Pour y répondre elles tentent de mettre en place des techniques de calcul des coûts pertinentes. Cette thèse s’intéresse aux facteurs pouvant influencer l’utilisation de ces pratiques ainsi qu’à la contribution opérationnelle et stratégique de leur utilisation au sein des PME tunisiennes, tout en faisant une comparaison avec les caractéristiques des entreprises de taille intermédiaire. Pour cela, elle a recours à la théorie de contingence. Une méthodologie de recherche exploratoire composée de trois phases (une recherche exploratoire auprès de 8 PME avec des entretiens en face-à-face, une étude quantitative confirmatoire par questionnaire auprès de 630 PME et ETI, avec un retour exploitable de 70 et une phase d’analyse conduisant à des préconisations) a été mise en place. Les résultats du dépouillement montrent que les caractéristiques des PME tunisiennes en matière d’adoption et d’utilisation des techniques de calcul des coûts sont différentes. Cette différenciation peut être expliquée par des facteurs de contingence, liés principalement à la taille, la diversité des produits et la structure décentralisée des entreprises, mais aussi par le faible niveau de formation des dirigeants de PME, rendant le changement plus difficile. L’intérêt de l’étude est d’avoir abouti à un modèle explicatif de l’adoption et de l’utilisation des méthodes de calcul de coûts dans une économie en développement comme la Tunisie, pouvant amener une prise de conscience et des actions de la part des PME, des organisations professionnelles et de l’État.

4

Mots-clés : adoption, diffusion, facteurs de contingence, méthodes de calcul des coûts, PME, Tunisie.

Céline Berrier-Lucas, Émergence de la dimension environnementale de la RSE : une étude historique franco-québécoise d’EDF et d’Hydro-Québec, Soutenue le 24 octobre 2014 à Paris Dauphine Direction : Anne Pezet

5

Cette thèse étudie la dimension environnementale de la RSE. Les enjeux actuels que pose la soutenabilité nécessitent de déconstruire le concept le RSE pour révéler les sous-jacents qui structurent le champ académique Business & Society. Au travers d’une approche historique et comparative, cette recherche suit les traces que les enjeux socio-environnementaux laissent dans les controverses qu’ils déploient, dans les relations qu’ils nouent et dans les compromis qu’ils établissent auprès des humains et des non-humains lors de la construction de quatre aménagements énergétiques en France (le barrage hydroélectrique de Tignes et l’usine marémotrice de la Rance) et au Québec (le barrage hydroélectrique de Bersimis et la centrale nucléaire de Gentilly) durant les années 1945 jusqu’aux années 1970. Dans la lignée des travaux qui développent une compréhension non dichotomique de la nature et de la culture en prenant comme point d’appui le refus de l’ontologie Moderne (Latour ; Descola ; Gladwin, Kennely et Krause ; et Banerjee etc.), elle éclaire les associations/dissociations réalisées au sein de collectif d’alliés hétérogènes et revisite la catégorisation des années 1970 dite de « tournant environnemental », grâce à l’analyse précise de l’ouvrage du père fondateur de la RSE, Howard R. Bowen Social Responsibilities of the Businessman (1953), en éclairant ses héritages théoriques. Cette thèse vise trois contributions. D’abord, elle affine l’approche « naturaliste » ou « moderne » selon deux perspectives empirique et cognitive et selon deux modes de relation au collectif le réalisme et le nominalisme. Puis, elle inscrit la littérature de la RSE dans l’ontologie Moderne en montrant des filiations théoriques dans le courant conservationist de la wilderness. Enfin, elle mobilise l’approche relationnelle pour analyser les enjeux socio-environnementaux et propose une autre appréhension de la RSE fondée sur une vision dynamique et relationnelle de la responsabilité où les frontières classiques de l’environnement des entreprises sont éclatées au profit de réseaux socio-envrionnementaux.

6

Mots-clés : RSE ; soutenabilité ; secteur énergétique ; approche relationnelle ; Bowen ; approche historique.

Nathalie Bitbol-Saba, La gestion des conflits de rôles chez les auditrices légales en situation d’interactions avec le client, Soutenue le 30 mars 2015 à Paris Descartes (CEDAG) Direction : Gérald Augustin

7

Cette thèse a pour objectif de contribuer à la compréhension des conflits de rôles vécus par les auditrices légales. Ces conflits de rôles et leurs modes de gestion sont analysés dans un contexte professionnel et relationnel spécifique : celui des interactions avec le client. Cette thèse se présente sous la forme d’une étude de terrain qualitative combinant trois méthodes de recueil des données : observations non participantes, entretiens semi-directifs et récit de vie. L’échantillon d’étude est composé d’auditrices exerçant dans les grands cabinets anglo-saxons dits Big 4 ainsi que de professionnelles ayant fait le choix de l’exercice en libéral, d’auditeurs et de client(e)s. Nous identifions six rôles endossés par les auditrices en situation d’interactions avec le client, dont le rôle d’objet sexuel, absent de la littérature comptable. Les interactions peuvent ré-activer des conflits de rôles déjà vécus de l’intérieur des firmes, en générer de nouveaux, inhiber ou supprimer certains conflits de rôles. Nous mettons en évidence deux conflits inter-rôles qui relèvent d’une co-construction de sens entre l’auditrice et le client. Ils induisent deux modes de gestion des conflits de rôles différents et non mutuellement exclusifs. Le premier est composé de cinq tactiques interactionnelles individuelles et adaptatives qui font l’objet d’une typologie. Le second relève de questionnements de fond et d’une réinterprétation stratégique et collective quant au rôle de professionnelle prescrit par les firmes d’audit ; il envisage la conciliation de registres d’interactions à la fois masculin et féminin avec le client. Enfin, des différences en termes de conflits de rôles et de leur gestion sont identifiées entre les auditrices exerçant en Big 4 et celles exerçant en libéral au sein de petites ou moyennes structures.

8

Mots-clés : audit légal, genre, auditrice, client, interaction, rôle, conflit de rôles, gestion des conflits de rôles.

Arnaud Eve, Appropriation d’une norme de management et son influence sur les attitudes au travail pour la maîtrise de l’activité de l’organisation : le cas de la norme ISO 9001, Soutenue le 10 décembre 2014, Université de Rouen – IAE, NIMEC Direction : Pierre-Antoine Sprimont

9

La recherche vise à appréhender l’appropriation et la perception de la norme ISO 9001 par les salariés et son influence sur leur attitude en faveur de la maîtrise de l’activité de l’organisation. La norme de management de la qualité ISO 9001 est un outil de contrôle de gestion. Basée sur l’approche processuelle de l’activité et l’amélioration continue des fonctions de l’entreprise, la norme ISO 9001 focalise sur les attitudes des salariés. Malgré la littérature abondante sur la norme ISO 9001, portant principalement sur les motifs de son adoption et ses conséquences sur l’organisation, les effets de sa perception par les salariés opérationnels sont mal connus. Soutenue par un cadre d’analyse visant à expliquer l’appropriation et la perception de la norme ISO 9001, la recherche explore au moyen de la méthodologie des cartes cognitives les déterminants de la perception de la norme ISO 9001 et ses effets sur les attitudes au travail. Vingt-sept entretiens avec des salariés représentatifs ont été menés dans quatre entreprises françaises couvrant les principaux secteurs d’activités. L’étude débouche sur une typologie des perceptions de la norme ISO 9001 : favorable, distanciée, contradictoire, défavorable et non perception. Les résultats montrent, qu’en majorité, les salariés perçoivent favorablement la norme et que des attitudes positives au travail en résultent. La recherche valide la séquence selon laquelle le management influence la perception de la norme ISO 9001 qui, en retour, influence les attitudes au travail. L’étude conclue que le management de la qualité selon la norme ISO 9001 favorise le contrôle organisationnel.

10

Mots-clés : contrôle organisationnel ; management de la qualité ; norme ISO 9001 ; appropriation ; attitudes au travail.

Sébastien Stenger, Pourquoi travailler dans un cabinet d’audit « Big Four » ? Fonctions du système « up or out » : contrôle, compétition et prestige social, Soutenu le 30 juin 2015 à HEC Paris Direction : Françoise Chevalier

11

Ce travail propose de s’intéresser au système « up or out » des cabinets d’audit Big Four à partir de données qualitatives (interviews et observations participantes in situ). La question de recherche initiale consiste à interroger les logiques de l’engagement des auditeurs dans un cabinet d’audit Big Four. Nous montrons d’abord que les carrières dans les cabinets Big Four sont contraignantes et incertaines car l’auditeur doit agir comme un entrepreneur de sa réputation subissant des logiques sociales incontrôlables (dynamique de la disproportion, des cercles vertueux et vicieux, des homologies d’appariement). Nous montrons dans un deuxième temps que derrière une rhétorique individualiste (la rémunération, la carrière), l’expérience du cabinet a une fonction de distinction et d’auto-affirmation qui donne aux individus le sentiment d’appartenir à une élite sélective. Le système « up or out » est présenté comme un argument scénique permettant de distribuer des prestiges différenciés. Enfin nous analysons les effets du système « up or out » sur les carrières morales des individus. Nous montrons comment le rapport au travail se reconfigure au fur et à mesure de la confirmation ou non de la promesse de carrière et nous distinguons trois figures de cette reconversion : l’intégré-distancié, le forfait et le jobard.

12

Mots-clés : cabinets d’audit, carrière, réputation, distinction, compétition, ethnographie.

Claudia Urdari, « L’impact des systèmes de mesure de la performance sur la gestion des carrières dans l’enseignement supérieur », Soutenu le 18/06/2015 au CNAM LIRSA et à l’Université Babes-Bolyai (UBB) Direction : Alain Burlaud et Adriana Tiron-Tudor

13

L’impact des systèmes de mesure de performance sur l’enseignement supérieur et sur la gestion des carrières des universitaires est vraiment puissant. Cette thèse vise à fournir quelques éléments qui expliquent la transformation de ce secteur et les changements des aspirations des universitaires. Une attention particulière est portée sur les significations de la mesure de la performance au-delà des classements et sur la manière selon laquelle les universitaires perçoivent leur environnement actuel. L’analyse du contenu des classements et des systèmes d’accréditation, l’observation des établissements d’enseignement supérieur et des entretiens avec des professeurs, des maîtres de conférences, des PRAG, des vacataires et des doctorants ont permis de constituer une base de données fiable pour la recherche actuelle.

14

L’institutionnalisation des systèmes de mesure de performance joue un rôle important dans la transformation du monde universitaire. La prolifération des classements a privilégié en avant certaines activités exercées par les établissements d’enseignement supérieur, imposant la transformation des pratiques académiques, ainsi que le développement des inégalités d’image entre les différents cheminements des carrières universitaires. La pression normative a incité les institutions à s’aligner sur les exigences internationales, fait qui a conduit à des grandes transformations au niveau individuel, où les membres du corps professoral ont changé leur perception sur la carrière universitaire.

15

Le sujet de cette thèse a émergé en observant les classements internationaux et les systèmes d’accréditation, ainsi que les actions des établissements d’enseignement supérieur et le comportement des universitaires. Mes résultats mettent en lumière la grande importance accordée par la communauté universitaire aux activités de recherche en soulignant quelques conséquences dues à la normalisation des activités académiques. En fait, l’utilisation inadéquate des indicateurs de performance conduit à plusieurs anomalies, comme par exemple l’affaiblissement de la carrière pédagogique.

16

Mots-clés : l’enseignement supérieur, gestion des carrières, classements universitaires, mesure de la performance.

Titres recensés

  1. Yulia Altukhova, Comptabilité agricole et développement durable : étude comparative de la Russie et de la France, Soutenue le 27 mai 2013 Direction : Jacques Richard, Université Paris Dauphine, Sciences de Gestion
  2. Nadia Ben Ayed, Les pratiques de calcul des coûts dans les PME en Tunisie : de l’approche opérationnelle à l’approche stratégique, Soutenue le 23 juin 2015, Université de Lille 2 Direction : Yves Levant et Habib Affes
  3. Céline Berrier-Lucas, Émergence de la dimension environnementale de la RSE : une étude historique franco-québécoise d’EDF et d’Hydro-Québec, Soutenue le 24 octobre 2014 à Paris Dauphine Direction : Anne Pezet
  4. Nathalie Bitbol-Saba, La gestion des conflits de rôles chez les auditrices légales en situation d’interactions avec le client, Soutenue le 30 mars 2015 à Paris Descartes (CEDAG) Direction : Gérald Augustin
  5. Arnaud Eve, Appropriation d’une norme de management et son influence sur les attitudes au travail pour la maîtrise de l’activité de l’organisation : le cas de la norme ISO 9001, Soutenue le 10 décembre 2014, Université de Rouen – IAE, NIMEC Direction : Pierre-Antoine Sprimont
  6. Sébastien Stenger, Pourquoi travailler dans un cabinet d’audit « Big Four » ? Fonctions du système « up or out » : contrôle, compétition et prestige social, Soutenu le 30 juin 2015 à HEC Paris Direction : Françoise Chevalier
  7. Claudia Urdari, « L’impact des systèmes de mesure de la performance sur la gestion des carrières dans l’enseignement supérieur », Soutenu le 18/06/2015 au CNAM LIRSA et à l’Université Babes-Bolyai (UBB) Direction : Alain Burlaud et Adriana Tiron-Tudor

Pour citer cet article

« La revue des thèses », Comptabilité - Contrôle - Audit, 3/2015 (Tome 21), p. 185-189.

URL : http://www.cairn.info/revue-comptabilite-controle-audit-2015-3-page-185.htm
DOI : 10.3917/cca.213.0185


Article précédent Pages 185 - 189
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback