Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Comptabilité - Contrôle - Audit

2016/1 (Tome 22)


ALERTES EMAIL - REVUE Comptabilité - Contrôle - Audit

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 121 - 150 Article suivant

Résumé

Français

La recherche en audit se réfère fréquemment aux évolutions réglementaires pour justifier l’intérêt de ses travaux. La LSF (Loi de Sécurité Financière), la SOX (Sarbanes-Oxley Act) et plus récemment le Livre vert en matière d’audit légal constituent autant de points d’ancrage que l’on peut retrouver dans les écrits académiques. Bien qu’une contribution institutionnelle ou managériale soit régulièrement soulignée dans ces derniers, l’impact réel de ces travaux sur la pratique est rarement évalué. Cet article propose d’analyser la façon dont les académiques ont participé à l’élaboration d’un nouveau cadre européen en matière d’audit légal. L’étude se fait par l’analyse d’un impact direct et indirect. L’impact direct évalue la participation des académiques dans la phase de consultation du processus de régulation. L’impact indirect propose une analyse quantitative et qualitative des travaux académiques en les comparant aux solutions finalement adoptées par le régulateur. Les résultats démontrent un apport académique limité dans l’élaboration de cette réforme.

Mots-clés

  • audit
  • Livre vert
  • réforme européenne
  • régulation
  • académiques
  • contribution de la recherche

English

European Audit Reform: Where are the academics?Audit research often refers to regulatory developments to justify its scientific contribution. The French Financial Security Act (Loi de Sécurité Financière, LSF), SOX (Sarbanes-Oxley Act), and more recently the EC Green Paper on audit policy are, for example, among the research motivations found in academic articles. Although institutional and managerial contributions are regularly highlighted in such articles, the real impact of these studies on actual practice is rarely assessed. The present article analyzes the ways in which academic researchers have contributed to the development of the new European statutory audit framework. We perform our study by analyzing both direct and indirect impacts. We assess the direct impact by examining academic researchers’ participation during the consultation stage of the regulatory process. The indirect impact is examined via quantitative and qualitative analyses of academic literature, in which we compare the research to the final rules adopted by the regulator. Our results show that academic contributions have had a limited effect on the development of the recent European audit reform.

Keywords

  • audit
  • green Paper
  • european reform
  • regulation
  • academics
  • research contribution

Plan de l'article

  1. Introduction
  2. 1 - Un processus de régulation peu impacté par la recherche
    1. 1.1 - Une recherche déconnectée de la pratique
    2. 1.2 - Les non-académiques également responsables de cette déconnexion
    3. 1.3 - La régulation : une voie de dialogue entre praticiens et académiques
  3. 2 - Etapes de la réforme et méthodologie
    1. 2.1 - Les étapes de la réforme européenne de l’audit : de 2010 à aujourd’hui
    2. 2.2 - Analyse de l’impact direct des académiques au cours de cette réforme
    3. 2.3 - Analyse de l’impact indirect de la recherche académique sur le régulateur
  4. 3 - Résultats
    1. 3.1 - Impact direct des académiques
    2. 3.2 - Impact indirect des académiques
      1. 3.2.1 - Nomination de l’auditeur
      2. 3.2.2 - Rotation et durée du mandat du cabinet d’audit
      3. 3.2.3 - Activités de non-audit
      4. 3.2.4 - Honoraires et dépendance financière
      5. 3.2.5 - Mécanismes institutionnels de surveillance
      6. 3.2.6 - Co-commissariat aux comptes
      7. 3.2.7 - Synthèse
  5. 4 - Apports, limites et perspectives

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback