Accueil Revue Numéro Résumé

Cultures & Conflits

2016/3 (n° 103-104)

  • Pages : 218
  • Affiliation : Revue affiliée à Revues.org

  • ISBN : 9782343110875
  • Éditeur : L'Harmattan

ALERTES EMAIL - REVUE Cultures & Conflits

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 131 - 149 Article suivant

Résumé

Français

La guerre et l’après-guerre sont de puissants modèles pour l’élaboration et la transmission d’histoires individuelles, collectives et nationales. Ces histoires reflètent l’expérience humaine mais elles la forment aussi, en traçant les contours de la mémoire collective et en produisant des effets de vérité. Ces histoires utilisent le passé de manière créative, en en combinant et recombinant les éléments au service d’intérêts du présent. Dans ce sens, l’appropriation délibérée de l’histoire implique à la fois mémoire et oubli – tous deux processus dynamiques imprégnés d’intentionnalité. Cet article explore les usages politiques des récits élaborés dans les villages ruraux du département d’Ayacucho au sujet de la guerre civile qui a déchiré le Pérou durant quelque quinze années. Chaque récit a un dessein politique et s’adresse à une audience à la fois interne et externe. En effet, le déploiement des récits de la guerre a beaucoup à voir avec la création de nouveaux rapports de pouvoir, d’ethnicité, de genre qui sont des composantes essentielles des redéfinitions contemporaines du politique dans cette région. Ces nouveaux rapports influencent la construction des pratiques démocratiques et les modèles de citoyenneté élaborés dans le contexte actuel.

Mots-clés (fr)

  • genre
  • citoyenneté
  • guerre et après-guerre
  • mémoires
  • Pérou

English

Disarming the Subject: Remembering War and Imagining Citizenship in Peru War and its aftermath serve as powerful motivators for the elaboration and transmission of individual, communal, and national histories. These histories both reflect and constitute human experience by contouring social memory and producing truth effects. These histories use the past in a creative manner, combining and recombining elements of that past that serve to interests in the present. In this sense, the conscious appropriation of history involves both remembering and forgetting—both being dynamic processes permeated with intentionality. This essay explores the political use of the narratives being elaborated in rural villages in the department of Ayacucho regarding the internal war that convulsed Peru for some fifteen years. Each narrative has a political intent and assumes both an internal and external audience. Indeed, the deployment of war narratives has much to do with forging new relations of power, ethnicity, and gender that are integral to the contemporary politics of the region. These new relations impact the construction of democratic practices and the model of citizenship being elaborated in the current context.

Mots-clés (en)

  • citizenship
  • gender
  • war and its aftermath
  • memories
  • Peru

Plan de l'article

  1. Militariser la masculinité
  2. Mémoire et narrativité : politiques de l’identité
  3. Citoyenneté et nouvelles pratiques politiques
© 2010-2017 Cairn.info