Accueil Revue Numéro Résumé

Cultures & Conflits

2016/3 (n° 103-104)

  • Pages : 218
  • Affiliation : Revue affiliée à Revues.org

  • ISBN : 9782343110875
  • Éditeur : L'Harmattan

ALERTES EMAIL - REVUE Cultures & Conflits

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 91 - 110 Article suivant

Résumé

Français

Le programme militaire de création des « villages stratégiques » – qui émerge au début de la guerre froide – a pour objectif la création d’espaces urbains ex nihilo pour y déplacer la population rurale qui habite dans des zones sous influence de groupes guérilleros. Cet article analyse le Plan de relogement rural mené dans la province argentine de Tucumán (1976-1978) qui a donné naissance à quatre villages stratégiques. Quelles sont les reconfigurations que ce programme a produites dans l’espace social et quelles sont celles qui perdurent ? Comment se déroule la vie quotidienne au sein de ces espaces où monde militaire et monde civil coexistent ? Quelles sont les caractéristiques d’un espace urbain pensé et conçu pour empêcher les populations de soutenir la guérilla ? L’analyse d’entretiens approfondis réalisés avec des habitants des villages stratégiques de Tucumán permet d’examiner l’impact social et politique de l’urbanisation forcée comme technique de contre-insurrection.

Mots-clés (fr)

  • Argentine
  • déplacements forcés
  • espace
  • politiques contre-insurrectionnelles
  • expérience quotidienne de la violence

English

Forced Urbanization as a Counter-Insurgency Policy. Everyday Life inside Strategic Villages Built in Argentina (1976-1978) The military program for building “strategic villages”, which emerged at the beginning of the Cold War, sought to develop ex nihilo urban spaces to displace rural populations living in zones influenced by guerrilla groups. This article analyses the Rural Relocation Plan implemented in the Argentinian province of Tucumán between 1976 and 1978 that led to the construction of four strategic villages. In doing so, it seeks to establish whether or not space has the power to transform a community’s political and social life in the long term. This article equally addresses the following three questions: What is everyday life like in spaces where military and civil worlds cohabit and hybridize? What are the characteristics of urban spaces designed to dissuade populations from rising up in support of the guerrillas? The analysis of in-depth interviews conducted with the inhabitants of strategic villages in Tucumán allows for an examination of the social and political effects of forced urbanization as a counter-insurgency technique.

Mots-clés (en)

  • Argentina
  • space
  • forced displacement
  • counter-insurgency policies
  • everyday experience of violence

Plan de l'article

  1. L’urbanisation forcée au cœur des politiques de contre-insurrection
  2. Au sein des villages stratégiques
    1. À propos de la construction d’espaces de vie et de non-vie
    2. Mobilités restreintes : surveillance de l’espace et de ses habitants
    3. La vie sous contrôle : violences sur la vie quotidienne et ses espaces
  3. La violence dans l’appellation
  4. Réflexions finales : dompter les espaces, un rêve de l’État
© 2010-2017 Cairn.info