Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2013/1 (N° 109)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 179 - 196 Article suivant

Résumé

Français

Les chambres de compensation peuvent-elles gérer les risques présents sur le marché de gré à gré des produits dérivés ? Pour répondre à cette question, nous exposons deux angles d’approche sur les pratiques de gestion des risques des chambres de compensation : l’angle des contrats se concentre sur la question de la gestion des pertes en cas de défaut, alors que sous l’angle des contreparties, on considère la probabilité d’un défaut en premier lieu et donc les incitations à prendre des positions risquées. En appliquant cette dernière approche au marché des contrats dérivés, nous concluons que l’introduction d’une chambre de compensation sur ce marché incitera à une prise de risque plus importante et à l’échec collectif des participants à prendre en compte la concentration du risque systémique sur ce marché. Cette externalité sera magnifiée avec l’introduction d’une chambre de compensation qui concentrera le risque et donc deviendra trop importante pour faire faillite. Afin de corriger ce problème, nous proposons une assurance contre le risque systémique comme composante nécessaire d’une chambre de compensation pour les produits dérivés.
Classification JEL : G18, G23.

English

Central Counterparty Clearing and Systemic Risk Insurance in OTC Derivatives MarketsHow can Central Counterparty (CCP) clearing help to make the over-the-counter (OTC) derivatives market safer? To answer this question, we lay out two views of risk management. The “contract view” considers how to control the loss given default, while the “counterparty view” looks at the likelihood of a default first and, hence, at the incentives to take on risks. Applying the latter view to the market for OTC derivatives, we argue that the risk transfer that characterizes CCP clearing leads to incentives for individual risk-taking, as well as a collective failure of participants to take into account that the OTC derivatives market concentrates aggregate, system-wide risk. With central clearing this systemic risk externality worsens, as CCPs concentrate this risk further and become too-big-to-fail. To correct this problem, we propose the establishment of systemic risk insurance as a necessary component of CCP clearing in OTC derivatives markets.
Classification JEL: G18, G23.

Plan de l'article

  1. Qu’est-ce qui est le plus important : le contrat ou la contrepartie ?
    1. Le point de vue du contrat
    2. Le point de vue de la contrepartie
  2. De la compensation bilatérale à la compensation centrale
    1. Réduction du risque de contrepartie
    2. Augmentation du risque de contrepartie
    3. Une leçon pour la conception de la compensation centrale
  3. Compensation centrale et assurance contre le risque systémique
    1. De la collecte du risque au risque systémique
    2. Structure de l’assurance contre le risque systémique
    3. Les défis à venir
    4. Lien vers des propositions similaires

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback