Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2013/2 (N° 110)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 43 - 63 Article suivant

Résumé

Français

Au cours des vingt-cinq dernières années, l’Europe bancaire a connu de profondes mutations en raison notamment d’une vague sans précédent d’opérations de fusions et acquisitions, à l’instar de ce qui a été observé au niveau mondial. Cet article analyse les causes et les conséquences des nombreuses transactions réalisées de 1990 à 2008. Depuis, sous l’effet de la crise financière, le nombre de F&A bancaires a fortement diminué en Europe tout comme les montants en jeu. Pour les prochaines années, les opérations devraient rester de taille modeste et concerner des cessions d’actifs jugés désormais non stratégiques.
Classification JEL : G21, G34.

English

Twenty-five Years of Mergers and Acquisitions in the European Banking IndustryDuring the last twenty-five years and as being observed worldwide, the European banking industry has undergone major changes mainly fuelled by a great wave mergers and acquisitions. This article reviews and analyses the reasons and consequences of the numerous transactions which occurred between 1990 and 2008. Over the last years and because of the financial and economic crisis, the number of operations decreased dramatically as well as their average amounts. For the years to come, transactions in Europe should remain modest and focused on the sale of non-strategic assets.
Classification JEL: G21, G34.

Plan de l'article

  1. 1990-2007 : le temps des grandes manœuvres
    1. L’émergence de « champions nationaux »
    2. La montée en puissance des opérations transfrontalières
    3. La diversification d’activités tous azimuts
  2. Depuis 2008 : la crise, point de rupture
    1. Des motivations renouvelées
    2. L’intervention des États dans le cadre de plans de sauvetage
    3. Une multiplication des cessions d’actifs non stratégiques
  3. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback