Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2013/2 (N° 110)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 99 - 125 Article suivant

Résumé

Français

L’UMAC et l’UMOA, les plus anciennes unions monétaires de l’histoire économique, ont connu de profondes mutations au cours de ces cinquante dernières années. Ces mutations ont permis de renforcer le cadre institutionnel des unions monétaires et ont contribué à une plus forte intégration régionale en donnant naissance à des unions économiques, à partir de 1994. Beaucoup cependant reste encore à faire dans les deux unions monétaires pour tirer pleinement bénéfice de ce processus d’intégration régionale, en particulier pour renforcer l’efficacité de la politique monétaire, approfondir l’intégration financière et répondre aux défis qu’engendreront ces évolutions. Des voies de progrès peuvent d’ores et déjà être identifiées en faveur d’une politique monétaire plus active, d’un renforcement de la surveillance mutuelle des politiques budgétaires et des déséquilibres macroéconomiques et de mécanismes de gestion des crises.
Classification JEL : E58, E63, F33, F36, O11, O55.

English

Outlook for the African Monetary UnionsThe Central and West African Monetary Unions, the oldest monetary unions in economic history, have undergone major changes in the past fifty years. These changes have helped to strengthen their institutional framework and have contributed to fostering closer regional integration by giving rise to economic unions as of 1994. However, much remains to be done in both monetary unions in order to reap the full benefits of this regional integration process, in particular to enhance the effectiveness of monetary policy, deepen financial integration and address the challenges stemming from these developments. Avenues of progress can already be identified in such a way as to promote a more active monetary policy, strengthen the mutual surveillance of fiscal policies and macroeconomic imbalances and implement crisis management mechanisms.
Classification JEL: E58, E63, F33, F36, O11, O55.

Plan de l'article

  1. Une profonde mutation du cadre institutionnel des unions monétaires
    1. La surveillance de la convergence des politiques économiques
    2. La mise en place d’une supervision bancaire unique
    3. Des banques centrales et des politiques monétaires plus indépendantes
      1. L’extinction du financement monétaire des États
      2. La création de CPM
      3. Un nouvel ancrage : l’euro
  2. La solidité des unions monétaires s’appuie sur un système de change renforcé et pérennisé
    1. Les effets de second tour de la dévaluation de 1994 sont restés contenus
    2. Les gains de compétitivité ont été préservés sur le long terme
    3. Des unions monétaires solides, en dépit des nombreux chocs asymétriques
    4. Les progrès de la convergence nominale
  3. Une intégration financière largement inachevée …
    1. La politique monétaire est largement passive
    2. L’union monétaire n’a engendré qu’une intégration financière limitée
    3. Le développement des marchés financiers régionaux reste limité
  4. …qui masque les faiblesses des unions monétaires
    1. Une surveillance multilatérale insuffisamment structurée et contraignante
    2. Des unions monétaires sans véritable processus de convergence réelle
  5. Cinq directions à explorer pour mieux tirer parti des unions monétaires
    1. Vers une politique monétaire plus active
    2. Vers une union bancaire complète
    3. Vers un développement des marchés de titres régionaux
    4. Vers un renforcement de la gouvernance économique des unions
    5. Vers la mise en place de mécanismes régionaux de gestion des crises souveraines

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback