Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2013/3 (N° 111)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 123 - 138 Article suivant

Résumé

Français

Depuis 2008, l’économie italienne traverse sa crise la plus longue et la plus grave depuis la Seconde Guerre mondiale. Compte tenu du niveau élevé de la dette publique, le pays n’avait pas d’autres choix que d’appliquer des politiques prudentes afin de contenir le déficit budgétaire. La récession et l’onde de choc financière de la crise souveraine du sud de l’Europe ont eu des conséquences négatives sur le système bancaire italien qui a néanmoins remarquablement résisté. Au-delà des ajustements cycliques, les effets de la crise et de la récession sont étroitement liés aux changements à long terme que connaît le secteur bancaire italien. La réponse à la crise, les règles de Bâle III et les nouveaux défis comme la mondialisation industrielle et la révolution numérique vont intensifier les processus d’ajustement en taille des structures bancaires, de recherche d’une efficacité supérieure et d’un profond rééquilibrage des sources de financement des PME italiennes.
Classification JEL : G01, G21, G28.

English

The Italian Banking Industry: Through Structural Transformations and Economic RecessionSince 2008 the Italian economy has been battered by the most severe and prolonged period of crisis since Second World War. The country, given the high public debt, had no choice but to keep prudent policies aiming at a strict control over fiscal deficit. Economic recession and financial fallout from sovereign crisis in Southern Europe negatively impacted the Italian banking system which, nevertheless, has shown remarkable resilience. Beyond cyclical adjustments, the effects of crisis and recession deeply intertwine with long term changes of the Italian banking industry. Reaction to the crisis, Basle III rules and new challenges such as the globalization of manufacturing and the digital revolution will intensify the process of right-sizing bank structures, the search for higher efficiency and a substantial rebalancing within the sources of financing of Italian SMEs.
Classification JEL: G01, G21, G28.

Plan de l'article

  1. Structure : réajustement du nombre de banques, de succursales et d’employés
  2. Comportements
    1. De la baisse du volume de prêts…
    2. ...à la diversification du financement
  3. Performance : des banques stables et compétitives

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback