Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2013/3 (N° 111)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 231 - 253 Article suivant

Résumé

Français

La crise financière de 2008 a représenté un tournant sur le marché du M&A bancaire, non seulement en termes de volume mais aussi de typologie d’opérations et d’acteurs (États, fonds de restructuration…). Dans un contexte de gestion de crise financière et d’adoption de nouvelles réglementations (Bâle III, MiFID II, AIFM…), les banques européennes ont dû depuis lors mettre en place des mesures de grande ampleur (deleveraging, recapitalisations parfois fortement «  assistées  », rationalisations de coûts…) afin d’améliorer leur solvabilité, leur liquidité ainsi que leur rentabilité.
Dans le contexte actuel encore incertain, les opérations de croissance externe ne figurent pas parmi les priorités stratégiques des banques. Cependant, le marché du M&A bancaire en Europe pourrait s’animer au moment où l’intérêt de ces opérations coïncidera avec la recherche de relais de croissance et la stabilisation de l’environnement économique et réglementaire. Certaines de ces opérations pourraient être d’ailleurs réalisées par des acteurs nouveaux, avec une place croissante des investisseurs stratégiques et financiers en provenance de pays émergents.
Classification JEL : G21, G34.

English

The Impact of the New Regulations on Banking Mergers and Acquisitions in EuropeThe crisis in the fall of 2008 represented a radical change in the banking M&A market, not only in terms of transactions volume but also in types of transactions and players (States, restructuring funds…). In a context of financial crisis management and implementation of new regulations (Basel III, MiFID II, AIFM…), European banks have had to implement large-scale measures since 2008 (including deleveraging, recapitalisations including State aid in some cases, cost rationalisations) to improve their solvency, liquidity and profitability.
In a time of economic uncertainty, external growth transactions are not among the priority projects in the banks’ strategic plans. However, an upturn in the European banking M&A market could occur when the strategic and financial interest of these transactions coincides with the search for growth drivers and the stabilisation of the economic and regulatory environment. Some of these transactions might be performed by new players, with a growing role of strategic and financial investors from emerging countries.
Classification JEL: G21, G34.

Plan de l'article

  1. Une évolution contrastée des opérations de fusions-acquisitions dans le secteur bancaire en Europe depuis 2005
    1. Un fort dynamisme des opérations de fusions-acquisitions en Europe sur la période allant de 2005 à 2008
    2. Une restructuration du secteur bancaire européen depuis 2008
  2. Comment les banques européennes ont-elles réagi face à la mise en place des nouvelles réglementations ?
    1. Un renforcement croissant des réglementations du secteur bancaire et de la gestion d’actifs en Europe
    2. Un recours important au deleveraging afin d’améliorer la solvabilité et la liquidité
    3. Une recapitalisation à marche forcée de l’industrie bancaire
  3. De nouvelles perspectives pour le marché des fusions-acquisitions bancaires en Europe ?
    1. Une nouvelle phase de consolidation de l’industrie bancaire
    2. Des acteurs non bancaires pour animer le marché européen des fusions-acquisitions
    3. Une recherche de relais de croissance dans les pays émergents ou l’émergence du pouvoir des banques émergentes ?
  4. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback