Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'économie financière

2013/4 (N° 112)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'économie financière

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 299 - 316 Article suivant

Résumé

Français

Les deux principales banques de Chypre – Bank of Cyprus et Laïki Popular Bank – ont subi des pertes supérieures à 4 Md€ du fait de leur surexposition au marché obligataire grec. Dans cet article, nous nous intéressons à la manière dont l'Union européenne a répondu aux problèmes bancaires et financiers qui ont affecté Chypre depuis fin 2011. Bien que cette crise financière soit mineure en termes absolus, elle a montré que même la défaillance d'un petit pays peut générer un risque systémique dans l'ensemble de la zone euro. Chypre est le miroir des failles de la gouvernance européenne et des défauts de construction de l'euro.
Le plan de sauvetage élaboré par la Commission européenne, la Banque centrale et le FMI a été adopté tardivement. Son contenu nous interpelle : la taxation des dépôts et la mise en place d'un contrôle des changes constituent une situation inédite susceptible d'affecter la confiance des investisseurs au sein de la zone euro. Par ailleurs, la mise sous tutelle de Chypre ne laisse aux autorités que des marges d'action très réduites et risque d'hypothéquer l'avenir de ce pays.
Classification JEL : E50, F36, G21.

English

Was it Possible to Solve the Cyprus Financial Crisis without Undermining Europe?The two major banks in Cyprus – Bank of Cyprus and Laiki Popular Bank – have lost more than €4 billion because of their exposure to the Greek bond market. In this paper, we look at how the European Union has responded to banking and financial problems that affected Cyprus since the end of 2011. Although the financial crisis is minor in absolute terms, it showed that even the failure of a small country can generate systemic risk throughout the euro area.
The rescue plan drawn up by the European Commission, the European Central Bank and the IMF was adopted very late. Taxation of deposits and exchange controls establishment create an unprecedented situation that could affect investor confidence in the euro area. Furthermore the control of Cyprus gives authorities very small margins of action and may jeopardize the future of this country.
Classification JEL: E50, F36, G21.

Plan de l'article

  1. La crise financière chypriote
  2. Le plan de sauvetage
  3. Des incertitudes et des doutes
  4. Quel avenir pour Chypre ?

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback